Valence, Vues d’Ici, Venues d’Ailleurs: Portrait #7

Petit rattrapage pour ceux qui arriveraient en route, début février je partais sur une idée un peu folle de réunir une dizaine de filles fraîchement débarquées sur Valence pour les laisser choisir un lieu de leur choix dans Valence. J’ai donné cette liste au même nombre de photographes, amateurs, pro, tous passionnés. Et j’ai ensuite fait se rencontrer ces duos pour un shooting. De forts moments d’échanges, des fous rires et plein d’idées plus tard je suis fière de vous présenter cette série de portraits. Si vous souhaitez revoir la vidéo de lancement c’est par ici.

Portrait #1.Portrait #2.Portrait 3Portrait 4Portrait 5Portrait 6.


Noémie fait aussi partie des personnes que je ne connaissais pas tellement avant le projet et pour qui j’ai eu un réel coup de cœur ! Une énergie positive et un sourire accroché au visage. Son histoire valentinoise commence en septembre 2014 mais avant ça notre demoiselle a vadrouillé un peu !

valentinoise blog mode

Noémie n’en est pas à son coup d’essai, ce n’est pas la première fois qu’elle déménage et découvre un nouvel environnement. Originaire de Champagne Ardèche, Saint Benoit sur Seine un village de 400 âmes, en 2005 elle quittera le cocon familial pour étudier à Berck sur Mer. Ce départ loin de la maison lui donne le goût du déplacement, elle décide donc de faire son stage sur l’île de la Réunion. Ces 6 semaines seront un véritable coup de cœur pour elle et on peut facilement le sentir quand elle en parle. J’ai souvent entendu qu’un stage était une belle opportunité de mettre un pied en entreprise, de pouvoir préparer la suite de ses études, de pouvoir même trouver un job. Pour notre champardennaise ce stage a été plus que ça, il a changé sa vie. Elle reviendra passer son diplôme en métropole mais sautera rapidement dans un avion pour s’envoler passer 4 ans sous le soleil réunionnais. Elle en profitera pour élargir ses horizons, visiter Mayotte, Madagascar, Rodrigue, la Thaïlande, la Mongolie, la Chine ou encore le Canada. Comme vous pouvez facilement le deviner je l’aurais écouté des heures me parler de ses voyages.

valentinoise blog mode

En 2012 elle fait ses valises et revient sur le continent. Elle enchaînera une formation en Avignon, 8 mois dans le Jura pour finalement débarquer en septembre 2014 à Valence lorsque l’un de ses collègues d’Avignon ouvre son cabinet dans la cité valentinoise et lui propose de rejoindre l’aventure. A ce moment elle ne connait que cette personne et un ami de la Réunion originaire de Valence. C’est un peu juste pour cette hyper-sociable ! L’aventure colocation lui semble être la meilleure option pour rencontrer rapidement du monde, c’est dans ces conditions qu’elle fera la connaissance Mathilde, rappelez vous elle vous a emmené au cinéma dans le portrait de la semaine passée.

valentinoise blog mode

Ce qu’elle pense de Valence ? Que l’échelle de la ville est idéale: ni trop grande, ni trop petite. C’est une ville sans être dans une grande ville. Et comme beaucoup elle aime l’idée de pouvoir sortir de la ville en seulement 5 minutes. Elle aime aussi l’idée de pouvoir facilement jongler entre la mer d’un côté et la montagne de l’autre, entre une ville ou une autre. L’accessibilité est aussi un point essentiel pour notre voyageuse puisqu’elle se déplace régulièrement sur Paris et Lyon pour raisons familiales mais aussi dans d’autres villes ponctuellement ! Seul point négatif qu’elle relève ? Je vous laisse deviner .. Le vent ! Mais elle se rassure en se disant qu’à Avignon cela pouvait être pire ;). Comme je le dis souvent quand on a grandit ici on ne le remarque presque plus.

 

valentinoise blog mode

Et alors pourquoi les canaux de Valence ? Être dans la ville sans avoir le sentiment d’être dans la ville. Son premier logement était à Châteauvert, avec un canal qui traversait sa rue, un bon compromis qui correspond bien à cette citadine amoureuse de la nature. Elle se souvient ses premiers mois valentinois en souriant: « J’avais même un marché perso, je ramassais mes figues sur l’arbre pendant la saison ». C’est elle qui m’a fait découvrir les canaux récemment, depuis j’aime tellement courir là bas. Le lieu est le même mais l’environnement est toujours différent: les canards qui nagent, les balades avec sa nièce. Tout lui plait dans les canaux.

Oh et puis elle tient à rajouter quelque chose, elle admire la belle culture sportive valentinoise, entre le hand et le rugby elle côtoie professionnellement cet univers et aime l’engouement autour de ces activités !

Merci Noémie pour ce super moment et surtout tous les moments autour du shooting, réel plaisir d’avoir passé du temps avec toi.

Merci à Benoit d’avoir joué le jeu de la photographie ! C’était top ! Vous pouvez d’ailleurs le suivre sur Instagram pour profiter de plus de photos: @benoitpetit07

Modèle: Noémie Lieu: Les Canaux de Valence Crédit Photos: Benoit Petit.

Rendez vous lundi prochain pour la suite de la visite de Valence avec le prochain portrait ..

With love.

astrid signature article

 

valentinoise blog mode

valentinoise blog mode

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *