Petit guide médical à Toronto

Gros sujet aujourd’hui: le médical à Toronto ! On ne va pas se mentir ce n’est pas notre priorité quand on débarque ici avec nos grosses valises entre la recherche d’appart, de job et de potes.. on a autre chose à penser que notre santé c’est un fait. C’est un peu angoissant de le lire noir sur blanc mais c’est une réalité. En tout cas c’était la mienne. Pour les raisons évoquées précédemment mais aussi parce qu’on découvre un pays avec un tout nouveau système de santé, qu’on est un peu confus sur les étapes à suivre on néglige souvent cet aspect là de notre immigration. Après plus de 5 ans ici je vous propose un petit guide pour vous aider parce que c’est une question qui revient très souvent sur Instagram !

comprendre-docteur-toronto

Carte de santé (OHIP)

Quelque chose que peu de nouveaux arrivants savent: vous avez droit à la carte de santé même en PVT ! Chaque province a ses particularités, ici nous nous concentrons sur l’Ontario. Votre carte couvre vos rendez vous chez le médecin, gynécologues, vos prises de sang…

Pour être éligible vous devez remplir l’une des conditions suivantes (pas les 2):

  • Etre résident permanent.
  • Avoir un emploi full time permanent ou un contrat de 6 mois minimum

Comment obtenir votre carte de santé ?

  • Vous devez vous rendre dans un bureau Service Ontario (attention tous les bureaux ne proposent pas le service « première carte » mais seulement les renouvellements, de mémoire seul celui au 777 Bay Street peut le faire pour les Pvtistes.) pour faire votre demande. Je vous conseille de prendre rendez vous en les appelant au 1-888-376-5197. Le délai est de 3 semaines pour avoir un rendez vous mais ça vous évite de patienter pendant des heures sans rendez vous dans un hall qui vous rappellera vos heures à la préfecture en France.
  • La carte est gratuite, valable jusqu’à la fin de votre permis de travail/résidence permanente, vous la recevrez sous 4 à 6 semaines par la Poste. Vous devez mettre à jour votre adresse postale sur le site internet si vous déménagez.
  • Vous aurez une carence de 3 mois lors de votre première inscription et de nouveau avec certains changements de visa.
  • Les documents qu’il faut fournir:
    • résident permanent:
      • carte de résident permanent ou lettre d’acceptation
      • preuve de résidence en Ontario (le permis de conduire fait l’affaire ou une facture d’eau/lettre de la banque)
      • pièce d’identité (doit être différent du permis si vous avez déjà utilisé le permis comme preuve): le passeport fonctionne ici.
    • visa de travail:
      • votre permis de travail
      • une lettre d’emploi originale (pas scannée, pas imprimée, originale!) précisant que vous avez un emploi en Ontario à plein temps/contrat de 6 mois minimum, le titre de votre poste, date de début/fin.
      • preuve de résidence en Ontario (le permis de conduire fait l’affaire ou une facture d’eau/lettre de la banque)
      • pièce d’identité (doit être différent du permis si vous avez déjà utilisé le permis comme preuve): le passeport fonctionne ici.

La liste complète des documents requis et acceptés se trouve ici.

Les bénéfices

Si vous avez un emploi permanent vous avez très sûrement les « benefits ». J’ai eu 3 jobs permanents avant de m’y intéresser ! Tous ces papiers ça m’angoissait plus qu’autre chose pour être honnête alors qu’en fait c’est top ! C’est l’équivalent de notre mutuelle en France. Je vous invite à poser des questions à votre service des ressources humaines, en tout cas pour moi ils ont été d’une grande d’aide pour m’expliquer comment ça fonctionnait. Comme avec la mutuelle vous avez un pourcentage de couverture, par exemple 80% de vos dépenses sont remboursées, vous avez un budget lunettes, un budget dentaire, un budget « médecine douce » comprenant l’ostéopathie, les massages, etc. Votre mutuelle prend aussi en charge certains médicaments. Il vous suffit de présenter votre carte chez le praticien ou à la pharmacie. C’est souvent sur une année calendaire et pas fiscale. Pensez à les utiliser avant la fin de l’année sinon c’est perdu !

demande-health-card-pvt-ontario

Médecin de famille

Une fois votre carte de santé en mains il sera temps pour vous de trouver un médecin de famille. Le gouvernement vous offre la possibilité de vous enregistrer sur leur site pour qu’une personne vous trouve un médecin de famille dans votre secteur qui accepte de nouveaux patients. C’est très facile. Vous recevrez ensuite un appel quelques semaines plus tard avec une proposition de docteur. Vous n’êtes pas obligés d’accepter. Par exemple pour moi l’an dernier le médecin n’était au cabinet que 3 jours par semaine, n’allant pas souvent chez le médecin j’ai accepté.

Quand vous acceptez votre interlocuteur vous communique les prochaines étapes: prendre rendez vous avec votre médecin pour un premier rendez vous. Prévoyez une heure où le médecin va vous poser des questions sur votre historique médical, vos habitudes, faire un bilan complet si nécessaire. N’hésitez pas à poser des questions ! C’est tout nouveau pour vous, ils le comprennent et sont là pour répondre à vos questions. Mon médecin ne parle pas français, pour moi ce n’est pas important mais c’est un ressenti personnel.

Votre médecin de famille peut aussi faire office de gynécologue c’est normal ici, il peut donc vous prescrire la pilule mais aussi vous faire votre frottis (appelé PAP ici), qui se fait tous les 3 ans contre annuellement en France, vos prises de sang (bilan sanguin ou MST par exemple).

Votre médecin de famille vous réfère aux spécialistes: si vous souhaitez comme moi avoir un gynécologue à côté vous pouvez mais il vous faudra un « referral » de la part de votre médecin de famille. Dans mon cas j’avais déjà un nom recommandé par une amie, je lui ai donné, elle l’a contacté en lui envoyant un referral. Sous une semaine j’ai pu appeler le gynécologue en question et prendre mon rendez vous. Si vous avez besoin de recommandations votre médecin peut vous aider.

Même concept si vous souhaitez voir un autre spécialiste. Exemple: je voulais faire contrôler mes grains de beauté, mon médecin l’a fait, n’a rien vu d’alarmant donc ne m’a pas recommandé à un dermatologue. Ici la recommandation vers un dermatologue se fait si le médecin pense qu’il y a quelque chose d’inquiétant.

Walk in clinic

Si vous n’avez pas de médecin de famille vous pouvez vous rendre en walk in clinic. C’est l’équivalent des urgences chez nous mais pour les médecins: vous vous présentez à l’accueil et vous attendez votre tour. Votre consultation est prise en charge par votre carte de santé si vous n’en avez pas vous devrez payer votre consultation (entre 69 et 130$ environ, les prix varient quand je regarde en ligne donc n’hésitez pas à demander)

J’ai testé une seule fois la première année où j’étais ici, je n’avais pas de carte de santé à l’époque (je ne savais pas que j’y avais droit..), j’avais payé une soixantaine de dollars que mon assurance PVT m’avait remboursé. J’avais attendu 1h ou 2. L’examen avait été rapide. L’inconvénient c’est que vous n’avez aucun suivi contrairement à votre médecin de famille qui a un dossier pour vous.

Hassle Free Clinic

Cette clinique vous propose des soins et conseils gratuits autour de la sexualité. Il y a des horaires différents pour les hommes et pour les femmes, c’est aussi une clinique LGBTQ+ friendly, vous pouvez y faire vos tests de dépistages et recevoir un traitement gratuitement, même sans carte de santé. Attention c’est premier arrivé premier servi donc venez un peu en avance.

Contact: 66 Gerrard Street East, 2nd Floor. Toronto – 416-922-0566

Les urgences (Emergency Room=ER)

Evidemment si quelque chose de plus urgent vous arrive vous pouvez vous rendre aux urgences dans les différents hôpitaux de la ville. Vous pouvez vous y rendre par vous même ou faire appel aux pompiers (911). Votre visite sera prise en charge par votre carte de santé, ne l’oubliez pas. Vous pouvez retrouver le temps moyen d’attente par hôpital ici.  Plus d’informations sur les urgences sur leur site.

La pharmacie

Ne vous attendez pas à trouver des pharmacies avec des signes lumineux verts à tous les coins de rues comme en France. Vous trouverez quelques pharmacies indépendantes par ci par là mais la plupart se cachent à l’intérieur des Shoppers Drug Mart ou des Rexall. Dans certains magasins vous pouvez commander vos médicaments sur leur application en avance pour ne pas vous déplacer pour passer commande. Contrairement à la France où les pharmacies ont beaucoup de stock ici il est courant de commander les médicaments, n’hésitez pas à vous y prendre plusieurs jours avant si vous avez besoin de quelque chose pour une date précise (oui ça sent le vécu, j’ai couru après quelque chose il y a peu de temps, j’ai appelé toutes les pharmacies parce que j’avais un rendez vous l’après midi alors que si j’avais su je l’aurais commandé quelques jours avant.) Le délai est de 24h en général.

A noter aussi que même si les médicaments sont disponibles on vous demandera souvent de repasser dans 10 minutes pour leur laisser le temps de conditionner les médicaments dans une boîte à votre nom (oui comme dans les films).

Beaucoup de produits qui sont servis au comptoir en France sont en libre service ici comme Advil, tests de grossesse, etc.

trouver-un-medecin-toronto

Gynécologue

Comme je le disais plus haut vous pouvez vous faire suivre par votre médecin de famille. Si vous souhaitez tout de même avoir un gynécologue vous devrez demander d’être recommandé par votre médecin de famille au gynécologue que vous aurez choisi. Votre médecin transmet l’info à votre gynéco. Vous pourrez ensuite l’appeler pour prendre rendez vous. De mon côté j’ai préféré avoir une personne différente après mon arrêt de pilule que j’avais évoqué ici. Le médecin qui m’avait été recommandée s’est avérée être en congés maternité, le hasard a bien fait les choses sa remplaçante est une gynécologue francophone.

Recommandation: Rosedale Medical Centre – Dr Ayesha Raza – 416 922-0840.

Vous avez aussi la possibilité de contacter l’hôpital des femmes (Women’s College Hospital) qui m’a été recommandée plusieurs fois.

Dermatologue

De la même façon que le gynécologue vous devrez être recommandé par votre médecin de famille qui pourra déjà établir un premier diagnostique et juger si votre cas demande l’avis d’un dermatologue.

Dentiste

Les dents parlons en, c’est un sujet pris très au sérieux ici, vous avez déjà sûrement remarqué que beaucoup de canadiens ont un sourire impeccable digne des séries américaines ? Et bien c’est parce qu’ici il est recommandé de faire un détartrage (cleaning) tous les 6 mois (voire 3 parfois) quant en France on en recommande un par an et il est bien moins approfondi qu’ici.

  • Comment se déroule un rendez vous chez le dentiste au Canada ? Vous pouvez prendre rendez vous chez le dentiste de votre choix, vous aurez un premier rendez vous pour faire le bilan, l’état de la situation (analyse par le dentiste, radios, photos). Et alors là ne prenez pas peur parce que beaucoup de français se retrouvent bêtes à apprendre qu’ils ont 4..6.. ou plus de caries ! J’ai été dans ce cas là et plusieurs copines aussi. Comme je vous le disais dans l’intro notre santé de manière générale est négligée quand nous déménageons à l’étranger, si je n’ai pas mal c’est que tout va bien, et les contrôles passent rapidement à la trappe. Mon hygiéniste (la personne qui s’occupe seulement des détartrages) l’a bien résumé en me disant qu’en Amérique du Nord (et quelques autres pays dans le monde) ont est dans la prévention alors que dans le reste du monde on attend les problèmes pour agir.
  • Le dentiste dressera un bilan de l’état de votre dentition, pour moi par exemple j’avais les gencives très enflammées, j’ai dû passer par plusieurs cleaning (sous anesthésie locale tellement j’avais mal c’est dire..), me faire soigner plusieurs caries (appelés cavities en anglais, les faire soigner se dire: getting a filling)) et j’ai pu voir la différence tout de suite. Ici les cleaning ne sont pas pas pris à la légère: ça dure une heure et tout y passe ! Vous ressortez avec une dentition au top ! Je suis vraiment impressionnée et j’apprécie vraiment le temps qu’il y passe. Je n’ai jamais eu d’aussi jolies dents !
  • Prix: si vous avez une mutuelle vous aurez un budget à l’année en gardant en tête que vous ne serez quand même remboursé qu’à hauteur de 80% par consultation. Si vous n’avez pas de mutuelle certains cabinets comme le mien propose un « flat fee » (forfait).
  • Attention aussi à quel dentiste vous consulter, certains peuvent un peu dramatiser votre cas pour vous forcer la main. Le côté drama à l’américaine où tout est une question de vie ou de mort et surtout super urgent. Si vous n’avez pas un bon feeling ou vous n’avez pas confiance cherchez un autre dentiste.

Recommandation: Baywell Dental Centre – Dr Jeanie Luong, 1033 Bay St #217 – (416) 961-6630

Une amie me l’a recommandé et je l’adore! Vraiment ! Elle est hyper douce et patiente. Je me suis vraiment sentie en confiance. J’ai quand même eu beaucoup de rendez vous avec elle sur les 9 derniers mois et elle a toujours été très transparente avec moi.

Ostéopathe

Votre mutuelle couvre l’ostéopathie (et la chiropractie entre autres), vous avez un budget médecine douce annuel. Vous n’avez pas besoin de recommandation de la part de votre médecin, vérifiez seulement que le praticien que vous avez choisi soit certifié puisque c’est la condition pour vous faire rembourser par votre mutuelle. Vous devrez ensuite faire votre déclaration sur le site web de votre mutuelle avec la facture pour vous faire rembourser. En général sous quelques jours c’est réglé.

Recommandation: je vous l’ai recommandé plusieurs fois sur Instagram, si vous cherchez un ostéopathe francophone vous pouvez y aller les yeux fermés, il est hyper pro, m’a soulagé de douleurs que j’avais depuis des années, que d’autres ostéopathes n’avaient pas réussi à maîtriser. Pierre Boachon chez Sage Health and Welness –  12 Irwin Avenue (sud de Yonge/Bloor).

Ophtalmologue et opticien

Si comme moi vous avez des lunettes c’est un passage obligatoire. A savoir que c’est aussi compris dans votre mutuelle si vous êtes couverts mais qu’ici on a le droit de les changer seulement tous les 2 ans (sauf gros changement de vue il me semble), comme c’est devenu la norme depuis peu en France si je ne me trompe pas. Avec votre mutuelle vous aurez un forfait pour la consultation (une consultation coûte une centaine de dollars) et un forfait pour la paire de lunettes (cela varie suivant les mutuelles mais ce que j’ai pu entendre autour de moi c’est entre 200 et 500$). Certains opticiens ont un ophtalmo sur site certains jours, vous pouvez aussi prendre rendez vous avec eux.

Le super conseil: on ne va pas se mentir 200$ ça fait pas lourd. Ce que vous recommande c’est de faire un petit tour sur Groupon avant, il y a très souvent des offres à quelques dollars (genre 8 et 20$ par exemple) qui vous donnent un bon d’achat de 200$. Avant d’acheter aller faire du repérage en boutique (il y a toujours plusieurs boutiques sur Groupon), voyez celle qui a des montures qui vous plaisent le plus, faites vous confirmer que vous pouvez cumuler mutuelle et Groupon et vous venez de vous offrir un budget de 400$ pour 10 balles ! J’avais partagé le bon plan sur Instagram l’an dernier vous avez été plusieurs à l’avoir testé et approuvé 😉

Recommandations:

  • Ophtalmologue: j’ai testé la boutique Yonge & College Optometry. Je ne me souviens plus du nom de la jeune femme que j’ai eu mais elle était adorable ! En confirmant mon rendez vous on m’avait demandé de ramener toutes mes paires de lunettes pour les faire vérifier (j’en ai 7 je crois), elle m’a confirmé que je pouvais encore toutes les porter. J’ai trouvé ça vraiment cool je n’avais jamais eu cette occasion avant.
  • Opticien: pour mes 2 dernières paires je suis allée chez Glass Monocle Eyecare sur Bloor/Bathurst. Ils ont un choix qui sort des habituelles RayBan, ils travaillent avec des vraies marques de lunettes (vs marques de mode qui font des lunettes) et vous permettent de ne pas vous retrouver avec la même paire que votre voisin. Le personnel est adorable et patient (Madame Lunettes que je suis a besoin de temps haha). Sous une semaine/10 jours vos lunettes sont prêtes.

L’avortement

De 1969 à 1988 la demande d’avortement devait être approuvée par un « comité de thérapeutique d’avortement ». Depuis 1988 l’avortement est considéré comme n’importe quel acte médical et n’est pas encadré par une loi comme c’est le cas en France.

  • Jusqu’à combien de semaines peut on avorter au Canada ? 20 semaines.
  • Où peut on subir un avortement au Canada ? en hôpital ou clinique, tous les établissements et docteurs ne le font pas. Retrouvez la liste ici.
  • Combien coûte un avortement au Canada ? dans un hôpital la procédure est couverte par votre carte de santé, dans un clinique elle peut être totalement, partiellement ou pas du tout prise en charge.

 

J’espère que vous y verrez un peu plus clair avec ces explications ! N’hésitez pas à poser des questions, on a la chance de vivre dans une ville où tout le monde vient d’ailleurs, il est facile d’expliquer qu’on a une différence de culture et qu’on veut plus de précisions. Ca apporte aussi son lot de conversations intéressantes avec les docteurs, par exemple autour de l’éducation sexuelle (mon docteur et mon gynéco en ont appris beaucoup sur la France pendant nos rendez vous, pas sûr qu’elles aient trouvé ça aussi intéressant que moi vous me direz haha).

 

N’hésitez pas non plus à me faire vos retours d’expérience et à me dire si vous souhaitez que j’ajoute ou j’éclaircisse certains points.

Prenez soin de vous. N’oubliez pas de me retrouver sur Instagram pour de la vie torontoise au quotidien: @fringinto.

Love,

You may also like

6 commentaires

  • Merci beaucoup Astrid pour cette article !
    Je ne suis pas encore passée par l’étape du médecin pour le moment, mais le dentiste ne devrait pas trop tarder, afin d’éviter la découverte de plusieurs carries haha.
    Ton article va être bien utile pour les nouveaux arrivants 😀
  • Salut,

    Merci pour le tips pour les lunettes, ça pourrait être utile un de ces 4.
    Je mettrais juste un gros bémol sur les dentistes canadiens. Perso je les trouve bien moins compétents qu’en France et les détartrages où on te gratte les dents en appuyant bien fort, je trouve ça insupportable. On ne parlera pas de l’aspect commercial omniprésent où ils sur-facturent, recherchent de nouveaux clients (genre c’est un business), et confondent tâches sur les dents (dû au café, cigarette, etc.) avec des caries. Je connais de nombreux français qui préfèrent profiter de leur retour annuel en France pour consulter, quittes à ne plus avoir la sécu et payer de leur poche. De toute façon, le prix de la consultation en France reste ridicule en comparaison des tarifs pratiqués au Canada (même sans facturation ou arnaque en tout genre).
    En tout cas merci pour l’article, ça m’a appris des trucs malgré déjà 2,5 années au Canada.

    Bonne continuation

    • De rien !!
      Effectivement il y a un gros aspect commercial chez le dentiste qu’on ne retrouve pas en France d’où l’importance de vraiment trouver un bon dentiste en qui on peut avoir confiance. Après ça doit dépendre aussi dépendre des dentistes qu’on en avait en France, moi je trouve vraiment que mes dents sont en meilleure santé ici !
  • Je confirme, j’ai aussi fait l’impasse sur les soins de santé depuis que je suis arrivée à Toronto. Merci beaucoup pour ton article très complet et pour les reco de médecins 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *