Mon expérience avec le stérilet

Il y a un peu plus d’un an je vous parlais de mon arrêt de pilule début 2018 dans mon article: l’arrêt de la pilule ! A ce moment là j’avais décidé de vivre sans contraception pour au moins 6 mois. La vie a fait que j’ai pu attendre 18 mois avant de trouver une alternative à la pilule. Je savais que je ne voulais plus d’hormones mais je n’étais pas très bien renseignée. Après quelques recherches je pense que j’ai trouvé ce qui me correspond: le stérilet en cuivre. Je vous raconte mon expérience et je réponds aux questions pour vous aider à comprendre ce que ce moyen de contraception implique.

Le stérilet c’est quoi ?

Le stérilet est un moyen de contraception en forme de T qui mesure environ 3cm (bien plus petit qu’un tampon pour avoir une idée) qui est inséré à l’intérieur de l’utérus. Il existe 2 types de stérilet: avec ou sans hormones.

  • Stérilet sans hormone (DIU au cuivre): le stérilet de cuivre agit principalement en prévenant la fécondation. La présence du cuivre dans l’utérus crée un milieu chimiquement défavorable qui affecte la mobilité et la survie des spermatozoïdes. Le cuivre provoque également une inflammation de l’endomètre qui empêche l’implantation d’un ovule fécondé. Plus d’infos ici.
  • Stérilet avec hormones (DIU hormonal): c’est un contraceptif qui libère une hormone progestative, le levonorgestrel. Dans la tige verticale se trouve un réservoir contenant le progestatif. Il amincit l’endomètre (la paroi de l’utérus), ce qui a pour effet de nuire à l’implantation d’un ovule fécondé. Il épaissit la glaire cervicale, ce qui nuit au passage des spermatozoïdes. Il peut aussi empêcher l’ovulation chez certaines femmes. Plus d’infos ici.
  • Dans les deux cas on retrouve à l’extrémité inférieure deux fils qui visent à faciliter le retrait et à vérifier la présence du dispositif une fois mis en place.

Quelques infos sur le stérilet:

  • Le stérilet se dit IUD en anglais (le genre de traduction qu’on n’apprend pas à l’école mais qui est hyper utile !).
  • Au Canada le stérilet peut être posé par un gynécologue ou votre médecin de famille.
  • Les rendez vous chez le gynécologue étant pris en charge par la carte de santé en Ontario (Si vous êtes à Toronto je vous invite aussi à lire mon petit guide médical à Toronto) vos rendez vous pour la pose et le retrait sont aussi pris en charge (vérifiez les règles qui s’appliquent à votre province). Si vous avez les bénéfices vous pouvez voir si l’achat du stérilet est inclus dans leur plan.
  • Le stérilet s’achète en pharmacie avec ordonnance (je vous recommande de le commander en avance et ne pas faire comme moi: penser que toutes les pharmacies en ont tout le temps et passer les 2 heures avant votre rendez vous à passer des appels dans toutes les pharmacies de la ville pour le trouver).
  • Le tarif d’un stérilet varie entre 80 et 350$ suivant le type et la marque.
  • Le stérilet est efficace à 99%

Combien de temps peut on garder son stérilet ?

Suivant les modèles le stérilet peut être posé entre 3 et 10 ans. A savoir qu’il peut être retiré à n’importe quel moment si vous décidez que vous n’avez plus besoin de contraception.

Comment se passe la pose d’un stérilet ?

  • Rendez vous préparatoire:
    • Vous devrez avoir un premier rendez vous avec votre docteur/gynécologue pour vérifier que vous n’avez pas de contre indication et vous prescrire le stérilet ainsi qu’un cachet à prendre quelques heures avant la pose pour détendre votre col de l’utérus (je ne pourrais pas vous dire si c’est efficace puisque que j’ai oublié de le prendre).
    • Vous pourrez demander à faire un frottis (ici il se fait tous les 3 ans contre tous les ans en France).
    • Il est possible qu’on vous fasse des tests MST, je venais de faire un check up complet quelques semaines avant donc je ne me souviens plus si on ne me l’a pas fait parce que j’en avais fait récemment. En tout cas c’est toujours une bonne chose à faire, que je recommande évidemment même sans pose de stérilet.
    • Le gynécologue utilisera une tige graduée pour mesurer l’utérus et vérifier que la taille du stérilet est adéquate. On appelle ça une hystérométrie.
  • Rendez vous pour la pose:
    • Le médecin insère un spéculum à l’intérieur du vagin pour apercevoir le col de l’utérus
    • Le médecin installe le stérilet à l’aide de la tige d’installation (c’est assez rapide)
    • Le médecin coupe les fils qui dépassent et qui permettront le retrait le moment venu.

experience-sterilet-iud-canada

A quoi s’attendre après la pose du stérilet ?

Tout le monde n’a pas les mêmes effets, cette liste se base sur mon expérience, mes rendez vous et les lectures que j’ai pu faire.

  • Douleur pendant plusieurs jours après la pose
  • Saignements après la pose pendant plusieurs jours/semaines
  • Règles plus douloureuses
  • Règles plus abondantes (pour référence j’avais des règles très légères)
  • Les fils peuvent être sentis par le partenaire, ils servent à retirer le stérilet mais aussi à vérifier soi même si le stérilet est toujours en place
  • Un contrôle entre 6 et 8 semaines après la pose

Le stérilet et la douleur ?

J’ai tenu comme un journal heure par heure après la pose donc je vais pouvoir être précise haha ! Spoiler alert: je n’avais pas du tout anticipé la douleur !

  • La pose (23 juillet): désagréable mais très rapide. Douleur après la procédure. On sent que quelque chose de nouveau s’est installé dans notre corps. Mais rien d’insupportable.
  • Les premières 24 heures: les 6 premières heures ont été les plus douloureuses, Doliprane 1000, Spasfon toutes les 3 heures et bouillotte. J’étais couchée sur mon canapé comme si c’était la fin du monde. Je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai eu aussi mal.
  • J+1 : réveil sans douleur, pas de douleur dans la journée, quelques pertes de sang.
  • J+2: douleur au ventre, perte de sang (partie glamour: des gros morceaux parfois, c’est pas glamour mais j’ai eu peur, alors si ça peut vous rassurer: ce n’est rien de grave).
  • J+3: faible saignement
  • + 2 semaines: premières règles post pose, gros saignements (j’avais l’impression de saigner comme une plaie), très rouge, douleur type crampes. Honnêtement j’ai cru que c’était les saignements dont mon médecin m’avait parlé avant de comprendre que c’était mes règles.
  • 3 premiers mois: douleurs avant les règles.
  • Novembre: plus de douleurs avant les règles.
  • Après 3-4 cycles j’ai pris mon rythme et je n’y pense même plus. Les jours avant mes règles je ressens des crampes qui durent plus ou moins longtemps. Plus prononcées qu’avant mais qui ne durent pas trop longtemps.

Le changement de règles après la pose d’un stérilet.

On m’avait annoncé que les règles pouvaient être plus abondantes, effectivement pour moi ça été le cas mais rien d’insurmontable. Un petit moment d’adaptation est nécessaire quand on a eu l’habitude de gérer ses règles d’une certaine façon. La durée n’a pas changé (3 jours chez moi). Par contre je trouve que la texture a changé et que j’ai plus de pertes qui ressemblent à de la peau qu’avant (bon je pense qu’à ce stade notre relation je n’ai plus rien à vous cacher vous savez tout de moi haha).

Avec le stérilet sans hormones vous vivez au rythme de votre corps et donc les règles peuvent être influencées par votre situation actuelle (stress etc), elles sont naturelles vs artificielles quand vous avez un contraceptif avec hormones.

Je vous conseille de suivre ces changements avec une application (j’utilise Clue je vous en parlais ici) afin de vous familiariser avec votre nouveau rythme.

Le stérilet et les rapports sexuels.

Une question qui est revenue très souvent: est ce que votre partenaire peut sentir les fils du stérilet ? Techniquement c’est possible oui si les fils n’ont pas été coupés assez courts. Il est possible de retourner chez le médecin pour les faire couper si c’est le cas. Mais de manière générale et dans mon cas aucun souci !

La cup et le stérilet.

Certains gynécologues déconseillent l’utilisation de la cup avec le stérilet. Il y a une théorie selon laquelle il y aurait un risque d’expulsion du stérilet par effet ventouse en enlevant sa cup. J’en avais parlé à ma gynécologue m’avait dit qu’il n’y avait aucun problème et je dois avouer que depuis presque un an je n’ai eu aucun souci. Si jamais ça vous angoisse il y a une solution très simple pour éviter ce risque c’est simplement de pincer la cup à la base pour éviter l’effet ventouse (entre nous je ne vois pas d’autres façons de retirer la cup de toute façon mais je le précise au cas où ça puisse vous aider !).

Edit du 14 juin 2020:

Après la publication de l’article plusieurs personnes m’ont écrit pour me partager leur expérience avec la cup et le stérilet: certaines n’ont pas senti leur stérilet descendre et s’en sont rendues compte grâce à un contrôle chez leur gynécologue. Elles n’étaient donc pas protégées pendant un certain temps. J’ai aussi reçu le témoignage de quelqu’un qui a eu la même situation et est tombée enceinte. Grâce à votre retour je peux apporter une expérience plus large que la mienne pour essayer de vous renseigner au mieux. Merci à vous pour votre confiance !

experience-sterilet-cuivre

Le stérilet sans avoir eu d’enfants

Sur Instagram vous m’avez demandé pourquoi certains professionnels de santé refusent ou déconseillent la pose de stérilet aux femmes nullipares (qui n’ont jamais accouché). Mon médecin et mon gynécologue (qui a procédé à la pose) m’ont renseigné sans s’opposer à l’idée donc je n’ai pas eu à gérer un refus. J’ai donc fait quelques recherches:

  • Ils avancent souvent l’argument du risque d’infections. Sauf qu’ils restent sur l’idée d’un modèle de stérilet qui date des années 50 et qui n’est plus utilisé, il a été démontré que les risques d’infection viennent des MST pas du stérilet. Cette idée vient d’un scandale qui a eu lieu dans les années 70 aux Etats Unis. En lire plus sur le scandale « The Dalkon Shield ».
  • Certains témoignages parlent de gynécologues qui refusent de poser un stérilet pour les raisons suivantes: risques de grossesse extra-utérines, de boucher les trompes ou encore de devenir stérile. Après avoir lu pas mal d’articles à ce sujet plusieurs avis sont unanimes: rien n’est prouvé scientifiquement.
  • Une autre chose: « vous n’avez pas d’enfants vous allez vouloir qu’on vous le retire dans 2 mois ! ». Même si c’est le cas ce n’est pas leur problème c’est votre corps.
  • En France en particulier il existe une religion de la pilule qu’on prend très tôt et qui nous suit toute notre vie d’adulte, qu’on nous présente comme la solution la plus fiable. La prise de conscience autour des risques de la pilule reste assez récente et on voit les mentalités changer, l’accès à l’information change aussi la donne avec des patientes qui se renseignent plus et savent ce qu’elles veulent.
  • Le col de l’utérus d’une femme n’ayant pas eu d’enfant est plus fermé, certains professionnels de santé ont peur du geste, la pose est plus difficile et plus douloureuse.
  • Aujourd’hui plusieurs tailles de stérilet sont disponibles sur le marché pour répondre aux différences entre une femme qui a accouché et une femme qui n’a jamais accouché. Sauf que certains professionnels de santé sont restés bloqués sur le fait qu’avant les stérilets ne s’adaptaient pas à toutes les tailles d’utérus.

Les avantages du stérilet:

  • Efficacité: 99%
  • Pose de plusieurs années (j’ai choisi un modèle sur 5 ans, à la base je voulais un 3 ans mais quand on cherche son stérilet 2 heures avant son rendez vous on prend ce qui est disponible haha)
  • Stérilet au cuivre: pas d’hormones
  • Pas de risque d’oubli
  • Liberté d’esprit, charge mentale beaucoup moins lourde que la pilule
  • Retour immédiat de la fertilité après le retrait
  • N’affecte pas la durée du cycle menstruel
  • Sur le long terme plus économique

Les inconvénients du stérilet:

  • Pas de possibilité d’arrêter sans l’intervention d’un médecin
  • Risque de règles plus abondantes (surtout si on passe de la pilule au stérilet puisque la pilule affecte les règles)
  • Douleur lors de la pose et temps d’adaptation de 3 cycles

 

Et si le stérilet ne me convient pas ?

Il est aussi important de noter que le stérilet n’est pas pour tout le monde. Certaines femmes ne le supportent pas, le corps peut rejeter ce corps étranger ou la douleur peut être trop forte et devenir insupportable au point de devoir le retirer.

 

Il est important de noter que je me base sur ma propre expérience et mes recherches mais que l’expérience stérilet ne se limite pas cet article. Je vous encourage à faire d’autres recherches, à trouver un gynécologue qui répondra à votre question et sera sur la même page que vous. Ne laissez pas un gynécologue vous imposer un moyen de contraception. C’est votre corps. Si vous n’êtes pas à l’aise, prenez votre temps, chercher un autre professionnel de santé, demandez l’avis et les recommandations à votre entourage. N’ayez pas peur d’en parler, il n’y a pas de tabou.

Attention aussi le stérilet est un contraception de la même manière que la pilule ou l’implant par exemple, il ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles et ne remplacent pas l’utilisation de préservatifs.

Si vous pensez qu’il manque des informations qui pourraient aider d’autres personnes n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires ou par email !

En attendant on se retrouve sur Instagram (@fringinto) pour parler de tout et de rien mais surtout bien rigoler !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *