Canada Carnet de Voyages Conseils Humeurs Toronto Vie d'expat

J’ai quelque chose à vous dire.

décembre 22, 2016

Il y a des décisions qui ne sont pas facile à prendre. Des situations où les listes s’entasseront. Le plus. Le moins. Le Pourquoi, le Comment.

Et il y a aussi les décisions qui tombent comme une évidence. Comme une suite logique.

Depuis maintenant 21 jours je vous laisse des indices au sujet d’un changement. Plus ou moins facile à comprendre. Alors non je ne vais pas lancer ma marque de vêtements comme l’une d’entre vous l’a supposé, ni ma marque de bijoux. Je ne remplis pas non plus de valises pour un tour du monde. Laissons tomber le suspense. La semaine dernière sur Facebook je laissais deviner la destination des billets que je venais juste de réserver, certaines personnes ont réussi à trouver la destination: New-York. Fin février je m’envole donc avec mon meilleur ami pour deux semaines sur le sol nord américain. Volontairement je n’ai pas vraiment évoqué le fait que nous avions aussi prévu quelques jours à Toronto. La seule chose que je n’ai pas précisé c’est qu’il rentrera en France sans moi.

toronto islands

Oui je retourne vivre à Toronto. Ce n’est pas sans émotions que j’écris ses mots. Petit retour en arrière pour ceux qui ne sont pas là depuis le début du blog.

Février 2013 je fête mes 25 ans, je réalise qu’un quart de siècle c’est cool mais que le temps passe vite et que si je ne prends pas les choses en mains mes rêves vont m’échapper. Cette année là je suis très fatiguée mais je me lance à fond dans ce projet, je me renseigne, je cherche où je vais partir et comment. Premier choix les États Unis. Deuxième choix: Canada. Troisième choix: Londres. En pleine préparation de mon départ je fais une deuxième et troisième infection du rein d’où ma grosse fatigue (relire l’article où j’explique les soucis de santé que j’ai eu). Je dois me faire opérer. Je passe 3 mois couchée et cette période me confirme que je dois suivre mes rêves, que la vie est faite pour avoir les yeux plein d’étoiles et pas seulement pour encourager les autres à poursuivre leurs rêves.

En mars 2014 j’obtiens mon PVT pour le Canada. Le PVT c’est le Permis Vacances Travail (WHV en anglais), c’est un accord entre le gouvernement français et plusieurs gouvernements dans le monde (Canada, Australie, Nouvelle Zélande, Corée du Sud etc) qui permet à des français de partir vivre dans un pays pour apprendre la langue et s’imprégner de la culture. Pas besoin d’avoir un travail avant de partir on peut le trouver sur place. A l’inverse les citoyens de ces pays là peuvent venir vivre en France. Je vous préparais un article plus détaillé par la suite.

Le 1er juillet 2014 j’embarque pour Toronto. Pendant un an je m’épanouis, je me découvre, je teste des choses que je n’aurai jamais imaginé faire. Je finis par un road trip en Californie. Je m’éclate. Les ravioles me manquent. Je rentre un peu à contre cœur. Un peu mi figue mi raisin comme on dit par ici. Je pose mes pieds sur le sol français le 30 juin 2015. Heureuse de revenir à la maison, heureuse de retrouver mon monde. Mais avec un goût d’inachevé. Avec un goût de reviens y. Avec un goût de « On repart quand déjà? ».

J’ai obtenu un deuxième PVT Canada. J’ai cette information depuis plusieurs mois maintenant mais pour plein de raisons je ne pouvais pas en parler (et ne pas parler c’est comment dire .. une épreuve de survie pour moi et un gros combat contre les gaffes. Et entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas qui se rencontrent sans savoir si l’autre sait. Bref un sacré merdier à gérer et des conversations à écourter le plus rapidement possible.). Obtenir un deuxième PVT n’est d’habitude pas légal au Canada. Seulement le programme a changé, le PVT d’une année est passé à 2 ans. Les personnes comme moi qui avaient obtenu un PVT d’un an par le passé sans avoir eu recours à aucun autre visa de la même catégorie étaient éligibles pour un deuxième PVT. Cette fois ci de 2 ans. (J’essaye d’être le plus clair possible !). C’est donc pour moi un sacré coup du destin tout ça. On m’indique clairement que j’ai quelque chose à faire là bas.

Ces derniers mois j’ai donc accumulé les listes de choses que je voulais faire avant de partir. Je sais que je reviendrai mais j’ai envie d’en prendre plein la vue le plus possible avant de partir, j’ai envie de pouvoir en faire découvrir encore plus aux gens que je vais rencontrer sur mon chemin. Vous le savez si vous m’avez suivi lors de mon premier voyage je suis une fière ambassadrice de notre pays, j’aime faire découvrir les richesses françaises, mais pour cela il faut que moi même je les maîtrise.

Ces dernières semaines ont été encore plus difficiles parce que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre et me soutenir, que j’ai rencontré des personnes merveilleuses avec qui la connexion est tellement intense que j’ai l’impression de les connaître depuis toujours, que la date fatidique approche. Je suis partagée entre une immense joie d’avoir l’opportunité de vivre mon rêve une seconde fois et une immense tristesse de m’éloigner physiquement de personnes essentielles à mon équilibre. Mon petit frère par exemple qui vous le savez pour le voir souvent sur Snapchat est une partie très importante de ma vie, il participe à chaque projet que j’organise et je peux compter sur lui quoi qu’il arrive. S’il n’avait pas tant grandit j’aurais pu le glisser dans ma valise.

Pendant les 2 mois qu’il me reste à passer en France je vous ai prévu une série d’articles sur Valence, que faire à Valence et autour, ce que je recommande etc etc ! Histoire de vous laisser un max d’infos !! N’hésitez donc pas à me poser un maximum de questions que je puisse faire un bel article questions réponses ! Puis même en étant à 7000km je  vais continuer à suivre ma jolie ville de Valence. Depuis mon retour à Valence en juillet 2015 cette ville n’a cessé de me surprendre. Grâce à vous j’ai vécu des expériences uniques, j’ai rencontré des gens incroyables, j’ai pu m’épanouir dans ma passion, j’ai pu m’éclater au quotidien. Je vous ai rencontré vous, au détour d’une rue, lors d’un événement,  au Alix Coffee (mon QG jusqu’au dernier jour puisque je prends mon train pour l’aéroport de Valence ville 😉 ). Soyons honnête j’ai commencé à écrire cet article en septembre, c’était encore tellement lointain, j’étais encore salariée, je n’imaginais pas ce qu’allait être ma vie en décembre. Je n’imaginais pas que j’allais reprendre cet article pour le compléter, l’étoffer, le finir. Et que j’allais avoir les larmes aux yeux en le faisant.

Mon premier départ a été difficile aussi mais celui ci me semble pire parce que c’est à vous tous que je dois aussi dire au revoir.

Un jour quelqu’un m’a dit. Tu sais une fois que tu monteras dans cet avion ta vie ne sera plus jamais celle que tu as connu. Cette personne me parlait de l’avion que j’ai pris le 1er juillet 2014. Elle me répétait ça va être fou. Ca va être fou. Elle avait raison. Ca été fou. C’est fou. Ca va être fou. Depuis ce jour là les moments de bonheur se sont enchaînés, ils ont étouffé les moments de tristesses et d’angoisse.

Allez pour le moment il nous reste 2 mois à profiter de la vie valentinoise ensemble !

Avec tout mon amour.

Allez pour la route et pour que tout le monde se marre un coup après cette super nouvelle, la première photo que j’ai prise de moi en arrivant à Toronto le 1er juillet 2014 !

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Salomé décembre 23, 2016 at 10:58
    Super!! Tu me diras quand tu es à Toronto, on fera des trucs ensemble 🙂 tu vas retomber amoureuse de la ville direct!

    à bientôt!

    bisous

    Salomé

    • Reply Astrid décembre 26, 2016 at 3:49
      Oui bien-sur avec grand plaisir j’ai hâte !!! Dans seulement 2 mois ça va être vite là 🙂 A très vite 😉
  • Reply Sandra décembre 23, 2016 at 11:45
    Je savais que tu allais repartir, car nous sommes pareilles .. mais c’est avec un pincement au cœur que je lis ton article car je me rends compte que le temps est passé trop vite (encore une fois il écoute rien celui la) et que ton départ approche. Mais je sais que ça va être génial pour toi et finalement je viens te voir rapidement ! Mais crois moi tu va me manquer cousine
    • Reply Astrid décembre 26, 2016 at 3:55
      Heureusement que nous sommes pareilles, nous avons toutes les 2 besoin d’une personne qui nous comprend mieux que tout le reste du monde. J’ai déjà hâte de te revoir en août alors que je ne suis pas encore partie !! <3 <3
  • Reply Au'riginalité décembre 24, 2016 at 3:05
    Hey 🙂 J’adore suivre ton blog depuis quelques temps et j’ai la chance d’être à Toronto pendant une semaine. Tu ne nous dit pas au revoir au contraire tu vas nous faire découvrir d’avantages de choses et tu vas pouvoir de nouveau t’épanouir en (re)découvrant pleins de choses !
    Profite des instants que tu as encore en France mais un million d’autres souvenirs te tendent les bras 🙂

    A très vite,

    Aurore / Au’riginalité du blog http://auriginalite.com

    • Reply Astrid décembre 26, 2016 at 3:48
      Oh merci 🙂
      Alors tu me diras ce que tu as pensé de Toronto si c’est ton premier passage !

      Merci en tout cas <3

    Leave a Reply