equilibre-vie-pro-vie-perso

5 conseils pour équilibrer vie pro et perso

0 Shares
0
0
0

Dans toute ma vie d’adulte/professionnelle je pense qu’un des plus gros défis a été de trouver un équilibre entre ma vie perso et ma vie professionnelle. J’ai été commerciale dès le début de ma carrière. Puis quand j’ai arrêté j’ai déménagé au Canada, j’ai commencé mon blog. Je me suis embarquée dans cette double vie de salariée/nouvelle immigrante la journée. Et de blogueuse la nuit/le soir/le weekend/quand je pouvais. Plus le temps passait plus j’investissais de temps dans le blog. Puis Instagram est arrivé. Suivi par les stories. Et maintenant les vidéos YouTube etc etc. Vous avez compris l’idée ! A un moment donné il était difficile d’accomplir toutes les tâches que j’avais en face de moi. Et c’est donc par expérience que je peux aujourd’hui, vous partagez 5 conseils pour équilibrer entre la vie perso et pro.

Vous pouvez aussi consulter la vidéo sur YouTube.

Conseil numéro 1: apprendre à dire non

C’est un conseil qu’on peut appliquer à tous les aspects de sa vie. Parce que savoir dire non ça peut vraiment nous aider à être plus heureux. Dans ce cas précis ça nous aide à gagner du temps. Pendant longtemps j’ai eu peur de dire non. Tout simplement parce que je ne voulais pas prendre le risque de louper quelque chose. Sauf qu’avec le temps et l’expérience, j’ai appris qu’il fallait dire non au risque de faire les choses à moitié.

A trop vouloir être partout on ne peut pas allouer la même énergie et le même temps à tous les projets. Et certains se verront négliger. Dire non, dans mon cas, a apporté une notion de pouvoir. De force et de contrôle. Au lieu de dire oui à tout je peux sélectionner et dire non aux choses qui ne passent pas les contrôles: trop de temps pour peu de retours, pas de place dans le planning, pas d’intérêt ou autre.

Bien sûr cette situation est une situation de luxe. On n’a pas toujours la possibilité de dire non. Pour des raisons diverses, besoin d’expérience, début d’activité, pas assez de revenus. Mais ça peut faire partie des objectifs à atteindre. Je me souviens quand les gens autour de moi me disaient qu’ils refusaient des projets. Ça me semblait tellement impossible et irréalistes. “Comment ça ils ont tellement de boulot qu’ils peuvent se permettre de dire non?”. C’était aussi un conseil de mon père: “si tu ne le sens pas mieux vaut dire non. Parfois quand on voit que les choses vont être compliquées, on va finalement y passer plus de temps que ce qu’on va gagner”. On oublie, surtout au début, que notre temps a de la valeur puisqu’on en a à revendre !

Conseil numéro 2: prévoir du temps de repos

Quand on aime ce qu’on fait c’est un peu difficile. Mais je vous assure ça fait du bien ! De mon côté, j’essaye toujours de garder mon vendredi off. Sauf cas exceptionnel pour avoir un vrai week-end de 2 jours puisque je travaille le dimanche. Instaurer un temps de repos dans son calendrier aide vraiment à cadrer et s’assurer qu’on ne laissera pas son temps de repos passer à la trappe à cause de telle ou telle chose. Le risque quand on cravache sans jamais se reposer c’est de se dégoûter de ce qui un jour était une passion.

Prendre du temps pour ralentir, se reposer, faire des choses sans objectif professionnel juste par plaisir. Ca peut être une balade, un dîner au resto avec des amis, un cinéma ou autre. Pendant des années je m’occupais du blog à côté de mes emplois et je devais gonfler avec tout ça, donc pouvoir aujourd’hui avoir cette possibilité c’est vraiment beaucoup plus agréable et moins épuisant.

Mon expérience

Depuis plusieurs années j’ai instauré une règle à moi même: j’évite au maximum d’avoir mon téléphone si j’ai de la compagnie, je vais faire mes quelques photos ou stories discrètement au début puis ça file dans le sac ! Mais ce qui m’a aidé à passer à l’étape supérieure ça été d’être en couple. Il y a bientôt 2 ans quand on a commencé à se fréquenter. Attention l’expression des grands mères que j’adore.

Je venais de me faire licencier et mon monde était complètement à l’envers, je découvrais la gestion autonome des horaires, je n’avais pas assez de projets pour avoir une semaine de 35/40 heures, mais en même je voulais tout faire. Tout prévoir. Donc je me retrouvais à passer ma vie sur mon ordinateur sans jamais avoir l’envie de faire de pause. Par peur du temps qui passait. Mais aussi par le besoin d’en faire toujours plus pour justifier de ma valeur.

Mais c’était épuisant et contre productif. L’avoir à mes côtés m’a appris à débrancher et me dire: stop ce temps là c’est pour nous. Et encore aujourd’hui j’arrive beaucoup mieux à me dire: okay j’ai fini tout ce que j’avais à faire, pas besoin de toucher mon ordi pendant 2 jours, je profites avec lui.

Apprendre-mieux-gerer-son-temps-entrepreneur

Conseil numéro 3: connaître ses deadlines et priorités

Ca va peut être vous faire sourire parce que c’est quand même une évidence.. connaître ses dead lines et priorités c’est indispensable dans une vie professionnelle. Et pourtant ! C’est quelque chose que j’ai eu du mal à gérer, à chaque fois qu’on me demandait quelque chose je pensais que tout était pour tout de suite. Et parce que chacun a sa définition d’urgent il faut vraiment poser des questions et faire préciser les détails. J’ai réussi à mieux m’organiser, à ne pas surcharger mon planning, à voir mon agenda et mes tâches sur les semaines à venir plutôt qu’au jour le jour. J’utilise aussi Notion qui permet de s’organiser, d’avoir une visibilité sur ses projets. Ca demande un peu de temps pour maitriser l’outil mais ça vaut le coup. Il y a beaucoup de tutoriels sur Youtube pour vous aider !

Une meilleure connaissance de vos priorités vous permettra aussi de profiter à fond de vos temps off sans avoir la pression de vous dire que ci ou ça n’est pas fini.

Conseil numéro 4:  managez les attentes des autres

On continue nos conseils pour équilibrer vie pro et perso, avec un conseil qui va un peu de paire avec le conseil précédent. Mais c’est important qu’il soit aussi noté. Communiquez autour de vous à quel moment les gens auront un retour, à quel moment ils peuvent attendre la livraison de tel ou tel projet va vous libérer de multiples relances, d’une mauvaise compréhension dans vos échanges et de frustration. Je me souviens d’avoir eu plusieurs échanges à ce sujet dans mon ancien emploi et c’est vrai qu’une fois que j’ai commencé à appliquer ces conseils .. c’était beaucoup plus agréable puisque je n’étais pas dérangée tout le temps pour avoir des nouvelles. Etre pro actif(ve) ne peut que vous aidez à équilibrer votre vie pro et vie perso. Paroles de quelqu’un qui ne le faisait pas avant et qui le fait maintenant haha !

apprendre-a-dire-non-entrepreneur

Conseil numéro 5: vous récompensez

On fini en beauté avec un conseil simple: faites vous des cadeaux ! Laissez moi vous expliquer. Quand on passe des heures, des jours, de semaines la tête dans le guidon à se défoncer pour un projet. On doit se récompenser et se faire plaisir. Je donnais l’exemple, dans la vidéo Youtube, des chaussures que j’ai acheté lorsque j’ai trouvé un boulot rapidement à mon retour à Toronto en 2017 et celles que j’ai achetées à l’obtention de ma résidence permanente.

Mais se récompenser peut prendre toutes les formes: une petite gourmandise française qui coûte un peu plus cher que le prix d’un goûter ordinaire à Toronto, un voyage, une soirée ! N’importe tant que ça vous fait plaisir et que vous sentez le côté exceptionnel et récompense. Parfois après une grosse journée juste de m’offrir un de mes cookies préférés (chez Craig Cookies), balader avec de la musique, c’est une victoire et une récompense ! Chacun l’interprète à sa façon.

 

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à équilibrer votre vie pro et vie perso. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me rejoindre sur Instagram !

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
nouvel-arrivant-toronto

Le Guide du Nouvel Arrivant à Toronto

Table of Contents Hide L’arrivée à l’aéroport.Visa (PVT):SIN number:Les transports.Dans Toronto vous allez  très certainement utiliser les TTC: Toronto…