Canada Carnet de Voyages City guide Toronto

City guide: Toronto

juillet 6, 2016

Finalement le temps est passé et je ne vous ai jamais préparé un vrai article sur Toronto. Les premiers mois après mon retour j’avais écris un article pour le site Hey Les Copines, j’avais l’intention de le publier ici .. Puis j’ai laissé le temps couler. Aujourd’hui c’est parti mettez des baskets confortables on part visiter la ville !


Toronto, capitale économique du Canada, berceau de la marque MAC, ville qui a vu naître Drake et Shay Mitchell (Emilie pour les fans de Pretty Little Liars)  ville qui revendique fièrement d’avoir plus de  50% de sa population née à l’extérieur des frontières canadiennes. Toronto est une des villes les plus cosmopolites au monde : 150 cultures différentes ont appris à s’adapter à des températures qui peuvent atteindre les -40 (non ceci n’est pas une expression je l’ai vécu en vrai et je me rappellerai toujours de la sensation que ça fait sur la peau…) et 35 degrés en été (oui c’est possible et après l’hiver c’est presque si on supporterait plus la chaleur).

TORONTO-4

1- Pour se familiariser avec la ville …

Qu’on visite ou qu’on y vive 2 spots sont indispensables pour profiter de la ville vue d’en haut, quitte à faire la touriste. On commence par la CN Tower : le lieu le plus touristique de Toronto: une vue à 360°, profitez-en pour vous offrir un repas au restaurant 360 tout en tournant, petit plus pour les non bilingues les menus sont disponibles en français ! Vous pourrez aussi marcher sur un plancher de verre avec la ville qui défile sous vos pieds: sensations garanties ! Le deuxième : le One Eighty au 51ème étage, vous pourrez choisir de dîner face à la CN Tower ou face au reste de la ville, de nuit on peut facilement se rendre compte de l’étendue de la ville, c’est incroyable. Après ça vous aurez une vue d’ensemble de la ville qui vous aidera à vous repérer !

2-    Une grande ville divisée en petits quartiers.

Toronto est une grande ville avec plein de petits quartiers qui ont chacun un charme fou. Un de mes préférés est Queen Street West : sortez du métro à Osgoode station, baladez-vous en direction de Spadina Avenue (vers l’Ouest), profitez-en pour faire de bonnes affaires vintage chez Black Market (tout à 10$ dans une boutique vintage ça peut vite valoir le coup) et prendre le goûter au Nicky’s Coffee (leurs mini donuts sont à tomber et l’ambiance du lieu est géniale). Non loin de là en traversant China Town vous arrivez à Kensington Market c’est un autre de mes quartiers favoris : fan de vintage, tatouage, street art : vous êtes au bon endroit ! Du magasin de costumes au magasin de chapeaux en passant par la boutique aux mille et un maillots de sport vous trouverez tout ! J’adore l’atmosphère de liberté qui s’en dégage. Si vous visitez l’été, faites-vous servir un jus d’ananas dans l’ananas sur Kensington et St Andrew puis baladez vous jusqu’à Augusta et Oxford pour rencontrer la star “The Garden Car”, une voiture pleine d’herbe et de plantes qui se montre chaque été. S’il fait plutôt froid prenez un chocolat bien chaud chez Jimmy’s Coffee (avec un peu de chance vous verrez un raton laveur faire les poubelles dans la cour arrière) et l’atmosphère sur place est parfaite pour un moment de calme. C’est aussi mon lieu de prédilection pour faire le marché, spécialement la boucherie Sanagan’s Meat Locker qui propose des produits de super qualité ! Si vous aviez envie d’un tatouage je vous recommande Pearl Harbor, super pro et sans rendez vous (mon tatouage à l’intérieur de la cheville c’est eux 😉 )

Vous pourrez aussi visiter Little Italy, Distillery District, Church, les Beaches, .. les quartiers ne manquent pas !

TORONTO-2

3-   Si tu veux être canadien tu célèbreras.

Les Canadiens aiment célébrer et toutes les occasions sont bonnes à prendre. La fin de l’été se fête fin août sur Exhibition Place qui accueille la plus grande fête foraine que je n’ai jamais vu: Canadian National Exhibition ! J’ai adoré me sentir comme dans un film, gagner des peluches donuts et manger des onions rings avec les doigts ! La fin de la fête foraine annonce aussi la baisse des températures, tout va très vite et quelques mois plus tard quand la neige a repris ses quartiers c’est les fêtes de Noël qui s’installent. Sur Nathan Phillips Square, le bassin devant le City Hall est transformé en patinoire extérieure (location de patins possible sur place), même si on ne maîtrise pas le patin à la perfection (ce qui est probablement votre cas si vous n’êtes pas canadien(ne)) c’est un des incontournables, surtout en fin d’après-midi quand la nuit arrive et que les lumières des building apparaissent autour de vous : même célibataire on trouve ça super romantique ! Après avoir assez servi d’obstacle humain pour des jeunes prodiges du patinage, repartez en direction de Yonge Street, sur votre droite vous pourrez admirer les vitrines de Noël du centre commercial Hudson’s Bay, le plus vieux de Toronto : je pourrais y rester des heures.

the EX

4-  Et si on mangeait ?

Toronto n’est pas connu pour une spécialité culinaire en particulier (mais ils adorent notre cuisine, si vous savez faire des crêpes et des croques-monsieur vous pourrez presque vous faire passer pour Anne-Sophie Pic (Chef étoilée valentinoise pour ceux qui aurait besoin d’un rappel) mais il y a une multitude de bonnes places où se restaurer. Avant tout si vous avez la chance d’être là en février ou en juillet il faut absolument participer au Winterlicious/Summerlicious. Le concept ? Des restaurants d’ordinaire peu accessibles proposent un menu abordable, l’occasion de tester des lieux un peu plus chics sans exploser le budget vacances ! Sinon pour un brunch, moment sacré dans la vie canadienne même s’il faut attendre 1h (par -10) qu’une place se libère dans le nouveau restaurant à tester, on retrouve dans mon top 3: Le Petit Déjeuner, choisissez une des trois crêpes les yeux fermés c’est une tuerie, Starving Artist: B.Benny mais tout est délicieux: les plats, le lieu et le staff ! Aunties and Uncles, leurs pancakes à la banane vous laisserons sans voix, surtout si vous pouvez profiter de la terrasse extérieure.

Gusto 101 Toronto

5-  Toronto Islands.

Après avoir admiré la ville d’en haut vous voulez peut-être voir la célèbre skyline qu’on peut voir sur toutes les cartes postales. A savoir qu’elles ne sont d’ailleurs jamais à jour puisque les buildings se construisent à une vitesse incroyable ! Prenez le ferry à QueenWay et Bay pour une traversée de 10 minutes et 7,5 dollars. Bienvenue dans les îles de Toronto ! Vous allez pouvoir regarder Toronto d’un autre point de vue : plus calme et plus reposant, profitez des nombreux terrains de frisbee (oui certaines personnes savent vraiment y jouer apparemment), d’une balade le long du lac, des plages (dont une nudiste), vous pourrez même apercevoir des avions en plein atterrissage puisque les îles abritent le petit aéroport Billy Bishop. Mon conseil: prévoyez un pique nique (il y a des barbecues sur place) et profitez d’un beau coucher de soleil sur la ville: entre copains, en famille ou en amoureux bons moments garantis.

toronto_islands

6- Pour être une vraie canadienne tu devras supporter tes équipes.

Pour les sportifs que ce soit pour en faire (ou pour en regarder) vous serez servis. Le sport fait partie intégrante de la vie torontoise ! C’est comme une grande tradition : chaque matin dans le métro ils sont par dizaines à partir bosser sac GoodLife Fitness sur l’épaule ou tapis de yoga dans le dos en prévision de la séance du soir. Les jours de match vous pouvez croiser un groupe de copains ou une famille tous habillés aux couleurs de leur équipe ! Basket avec les Raptors et hockey avec les Maples Leafs l’hiver, baseball avec les Blue Jays l’été. Vous n’avez pas l’âme d’une sportive ? Repensez à l’épisode de Sex and the City: on y va pour l’ambiance, boire un coup, manger un hot-dog, vivre l’Amérique du Nord à fond, avoir des frissons quand tout le monde chante et connaît les paroles de l’hymne national ! Petit plus pour les fans de Drake, il assiste souvent aux matchs des Raptors.

Ensuite Toronto est le lieu qui m’a vu devenir sportive j’ai donc quelques coins préférés pour courir. Mon meilleur spot pour le dimanche matin ? Harbourfront ! Du Toronto Music Garden jusqu’au ferry vous trouverez un agréable parcours au bord du lac, et observerez, en passant devant la marina, les gens qui font leur yoga dans les parcs, la salle d’embarquement du petit aéroport Billy Bishop. Si c’est l’hiver vous aurez même la chance de voir le lac gelé. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe Nike qui court toutes les semaines qu’il vente, pleuve, neige, j’ai un immense respect pour ces gens !!!

TORONTO-7

7-  Let’s party.

La vie nocturne à Toronto est complètement différente de la française où vous avez le droit (et le devoir) d’être prête seulement à minuit. Ici minuit c’est presque déjà la fin de soirée, autant vous dire qu’au début on a eu quelques malentendus avec les copines canadiennes ! Les bars et boîtes ferment à 2h ! Tout se passe sur King Street West, la rue est très animée, elle accueille d’ailleurs le TIFF (Toronto International Film Festival, notre festival de Cannes sans la Croisette) en septembre ! J’ai testé le Cube qui a une super déco, Muzik qui accueille de grands noms de la musique ou encore l’EFS qui offre un beau rooftop.  Un autre lieu que j’affectionne plus particulièrement pour se prélasser au soleil avec un bon DJ, une piscine, un transat, et une vue sur la skyline de Toronto: le Cabana Pool Bar ! Entrée gratuite, 15$ pour la piscine en semaine, 15$ en plus pour l’entrée le week end.

TORONTO-1

8-  Et pour dormir ?

Le site AirBnb propose pas mal de beaux appartements mais le plus important est de rester près d’une bouche de métro car croyez-moi vous n’avez pas envie de marcher 10 minutes par -20 (c’est ce qui arrivera si vous venez en hiver, et comme dit plus haut -20 n’est pas le pire), l’idéal étant dans la boucle de métro entre Bloor/Yonge et St George station. Si vous y vivez la collocation est le meilleur choix pour débuter, à savoir que les appartements sont à 95% du temps déjà meublés par l’électroménager (out les déménagements où on invite tous les copains à porter le frigo et la machine à laver). Comptez environ 70€ pour une nuit à l’hôtel et environ la moitié avec AirBnB.

9- Les transports.

Le pass TTC vous donne accès au métro, bus et street car pour environ 40CA$ par semaine ou 141CA$ pour le mois. C’est très cher pour le service proposé mais ça reste quand même l’option la plus simple. A savoir qu’un pass journée de 12$ est valable pour plusieurs personnes. Pour quelqu’un qui sort de son Ardèche (comme moi par exemple) le fait d’avoir seulement 2 grandes lignes principales rend l’adaptation plutôt super easy ! Sinon vous devez absolument prendre un street car pour avoir l’impression de faire un bon dans le temps, ils sont tout vieux tout vintages ( petit tip au passage si vous sortez par l’arrière si vous ne descendez pas les marches les portes ne s’ouvriront pas, après avoir vu des dizaines de personnes le faire je me dois de passer le mot ! ). Le métro est ouvert de 6h à 1h30 la semaine mais à partir de 9h le dimanche matin. L’application Rocket Man sera votre meilleur ami !

TORONTO-6

10-  Vous ne parlez pas anglais ?

Pas de panique, sachez déjà que le Canada est officiellement un pays bilingue, ok personne à Toronto ou presque ne parle français mais ils ont de vieux souvenirs du collège et la plupart des panneaux sont traduits. Sinon les canadiens sont les personnes les plus gentilles et serviables que j’ai pu rencontrer, ils viendront spontanément vers vous s’ils vous voient chercher sur une carte ou votre iPhone. Avec 150 cultures différentes qui vivent ici ils maîtrisent parfaitement le langage international des mains pour vous indiquer votre direction !

11- Le saviez vous ?

Toronto a servi à beaucoup de décors de films comme l’incroyable Hulk, Le Monde Perdu: Jurrasic Park, Saw 2 et 3 et bien d’autres. J’ai assisté au tournage de Suicid Squad (je vous en parlais ici) un film avec Will Smith qui sort dans un mois ! Pour les fans de séries comme moi vous devez sûrement connaître Suits, et bien c’est aussi tourné à Toronto et non à New York ! Ceci s’explique par des coûts bien moins importants du côté canadien qu’américain ! Donc ouvrez l’œil vous pourriez assister à un tournage 😉

12- Tu veux voir ce qu’il se passe autour de Toronto ?

New York c’est seulement 1h30 d’avion, Montréal 1h, MégaBus propose aussi des bus à des prix super compétitifs pour ces 2 destinations. Besoin d’un peu de nature ? Algonquin Park est à moins de 3h de voiture: dépaysement assuré. Et bien-sûr les très célèbres Chutes du Niagara à seulement une grosse heure de voiture: un incontournable quand on vient à Toronto.

13- Les temps forts de la vie torontoise:

New Year Eve: Le jour de l’an c’est sur la place du City Hall avec un énorme feu d’artifices !

Winterdelicious: fin janvier début février faites vous plaisir en dépensant moins: un resto habituellement « cher » propose un menu plus accessible pendant 10 jours.

TOMFW: Toronto Men Fashion Week: J’ai eu la chance d’y assister pour leur seconde édition en 2015 pour les fans de mode allez voir un défilé ça vaut le coup, fin février.

FAT: Fashion Art Toronto, une énorme surprise pour moi, j’avais eu le pass sans trop savoir à quoi m’attendre et vraiment j’avais apprécié, des défilés de qualité, une organisation top, je recommande ! Mélange d’art et de mode on dit oui au mois de mars!

Les journées piétonnes à Kensington Market (Pedestrian Sundays Kensington Market): aux beaux jours (il vous faudra vérifier en ligne les dates) les dimanches sont réservés aux piétons, vous pouvez faire votre marché librement et finir par un brunch en toute sérénité.

Gay Pride: Toronto s’implique entièrement dans cet évènement fin juin, même dans les lieux les plus inattendus: les banques se décorent de drapeau arc-en-ciel !

Summerlicious: Même principe que le Winterdelicious mais en juillet !

Canadian National Exhibition: LA grande fête foraine, l’endroit où tout le monde retombe en enfance ! Entre les peluches à gagner, la maison hantée et les barbes à papa tout devrait bien se passer pour clôturer la fin de l’été !

Toronto Fashion Week: un autre rendez vous de la sphère fashion, une fois au printemps, une fois à l’automne venez découvrir l’univers de la mode torontoise.

TIFF: Toronto International Film Festival, notre Festival de Cannes, des évènements pendant 10 jours, des films en avant première, un gros évènement de la rentrée torontoise.

Toronto Christmas market: il se tient dans le Distillery District, un quartier ancien, plein de charmes et qui nous transporte ailleurs en quelques minutes de street car (le métro ne va pas jusque là bas).

Liens utiles:

www.blogto.com

Le Guide du Croûtard à la sauce Torontoise

Si vous avez des questions n’hésitez pas à passer par le formulaire contact en haut ou dans les commentaires !

Mes conseils se basent sur mon année à Toronto et la liste n’est bien-sûr pas exhaustive.

Belle soirée <3

astrid signature article

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Armelle juillet 6, 2016 at 11:32
    Genial cet article, ça me replonge 1 an en arrière et je voyage encore, et encore…
    • Reply Astrid août 1, 2016 at 2:44
      Et je suis sûre que j’oublie plein de choses. Vivement qu’on découvre encore des choses ensemble !

    Leave a Reply