Fashion Humeurs

Changements

novembre 8, 2016

Est ce que parfois vous imaginez votre vie comme elle aurait pu l’être si vous n’aviez pas opéré certains changements ? Ou si on ne vous avez pas forcé la main pour procéder à plusieurs changements. Une rupture, un licenciement, un non ou pire. Comme si vous aviez eu plusieurs vies. C’est un sujet que nous avons abordé entre copines récemment. Je ne sais pas si nos parents ou nos grands-parents ont pu ressentir la même chose mais j’ai l’impression qu’aujourd’hui les choses vont très vite, que les changements s’opèrent sans jamais regarder en arrière. J’ai seulement 28 ans (bien tassés ok .. Je vais bientôt commencer à vous soûler avec mon anniversaire, profitez des dernières semaines de calme) mais j’ai déjà travaillé pour 17 entités différentes, j’ai exercé 11 métiers différents dont seulement 4 directement lié à mes études. Certains étaient plus alimentaires qu’épanouissants, d’autres ont été appris sur le tas avec plaisir, mais surtout ils ont tous eu un effet sur la suite.

french fashion blogger toronto

Parfois j’imagine ma vie si je n’avais pas choisi des chemins parralèles, si j’avais suivi le long fleuve tranquille qu’on me conseillait. J’imagine que j’aurais peut-être déjà une jolie maison dans un lotissement calme et « idéal pour éléver des enfants« , j’aurais sûrement un chien même si je ne suis pas vraiment fan des animaux de manière générale (ne me lynchez pas, ma soeur a pris tout le capital sympathie des animaux, on s’est réparties les passions!), une piscine et un barbecue Weber (parce que dans le monde du barbercue c’est un accomplissement d’avoir un Weber qui trône au milieu de la terrasse). J’aurais un copain/fiancé/mari (rayez la mention inutile) qui rentrerait à 17h30 après le travail, qui irait parier sur parions-sport et qui me demanderait où sont passées ses chaussettes de foot (Que celles qui ont déjà connu ça lève la main).

blogger toronto

Hônnetement je me demande parfois comment je suis arrivée à opérer tant de changements dans ma façon de vivre et surtout dans la vision de mon futur pour être aujourd’hui dans une situation épanouissante. Je crois que je sais depuis toujours que je ne suivrai pas un schéma traditionnel je ne savais juste pas dans quelle mesure. Je ne saurais vous dire quel a été l’élément déclencheur mais je suis contente que tous ces chamboulements m’aient donné la chance de voir ma vie différemment. Pendant longtemps j’ai cru qu’avoir un mec, une maison, un Scénic gris et un chien était une fin en soit. Que c’était l’image de la vie parfaite. Que c’était ce qui était socialement accepté et surtout attendu. Que donner l’opportunité à mes parents de répondre: « oui moi aussi ma fille est mariée/enceinte/propriétaire/sait marcher sur la tête » à la gueule de ceux qui jugent la qualité d’une vie sur ces seuls critères était une bonne idée. C’est fou cette capacité qu’ont les autres à vous faire culpabiliser de votre propre vie, de ce que vous êtes. Pendant quelques années j’ai cru que j’étais différente (grandir dans un village de 5000 habitants où tout le monde se voit naître et mourir n’aide pas 😉 ). J’ai dû passer par plusieurs phases pour comprendre que je n’avais pas à accepter ce qu’on avait prévu pour moi, que je n’avais pas à rejeter ce que les autres avaient prévu pour eux, que finalement chacun trouve midi à sa porte et que nos midis sont tous très différents.

french blogger valence changements

Tout est une question d’évolution, de changements, d’opportunités. A l’occasion j’imagine encore ce que la vie m’aurait réservé si j’étais restée à la laisser choisir pour moi. J’en souris. J’en souris parce que je suis épanouie et heureuse, que je suis là où j’ai envie d’être. Tout simplement.

happy blogger

Concernant ma tenue on reste sur quelque chose de  simple mais qui fait le job parce qu’on est au max du confort ! Surtout avec ces santiag Cassis trouvées à 19€ au lieu de 89€ ! Oui oui quand il reste seulement deux paires dans ta taille à ce prix c’est le destin qui t’envoie des signes ;). Comme il n’y a plus rien de dispo en ligne dans cette tenue à part mon collier je vous ai fais une petite sélection similaire avec plein de trucs chouettes !

Belle  soirée mes petits loups à frange ♡

J’en profites pour vous annoncer que j’organise un vide dressing le 10 décembre à Valence, j’accepte entre 10 et 15 participantes pour se joindre à moi, si vous êtes partantes envoyez moi un email astrid(@)fringinto.com avec le sujet: Vide dressing 2016 je vous donnerai  toutes les infos !

signature-article-octobre-2016

Robe: E.G.O. (ancienne co) – Perfecto: Abercrombie and Fitch – Collier: Bijoux Ose – Santiag: Cassis – Bracelet rouge: Kate Spade – Bracelet or: Lacoste.

Photos: Sandra ♡

INSPIRATION ROBES

missguided-robe

bijou ose drôme fringinto

French fashion blogger toronto

french-blogger-toronto5

french blogger

french blogger valence

santiag robe ootd

look of the day blogger valence

fashion blogger

Mamie dans les orties valence

chaussures blog mode valence

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Amé novembre 8, 2016 at 9:15
    Je me reconnais beaucoup 🙂 Je m’interroge souvent sur le pourquoi du comment, quand je vois mon éducation et les gens autour de moi, nous ne sommes clairement pas faits pareils aha… Mais je crois que c’est aussi une question de génération : on fait bouger les lignes, on ose peut-être davantage à vivre la vie qu’on souhaite. Alors oui on aurait pu faire les choses différemment mais à quoi bon ? On est HEUREUX
    • Reply Astrid novembre 15, 2016 at 9:52
      Je suis d’accord avec toi ! Nous n’avons pas peur de faire bouger les choses et de sortir des choses plus conventionnelles. Puis avec l’expérience et le temps on se rapproche de gens comme nous donc ça nous encourage et nous prouve que tout est possible !

    Leave a Reply