Humeurs Toronto

You are not alone

juin 26, 2017

Lesbienne. Gay. Bisexuel. Transgenre. Des mots. Des étiquettes pour désigner une différence. Des différences nous en avons tous. Votre collègue de travail blond, votre voisine et ses tâches de rousseur, votre cousin à l’allure athlétique. Votre boulangère qui préfère les hommes grands. Votre voisine de bureau à la peau mate. Votre adversaire au tournoi de billes aux cheveux longs. Votre ami qui aime les hommes. Votre nièce qui aime les femmes. Votre docteur qui aime les hommes et les femmes. Votre buraliste qui a décidé de changer de sexe. Plus de 7 milliards d’êtres humains se partagent la Terre. Imaginez un monde où nous aurions tous les mêmes idées, les mêmes goûts, les mêmes rêves. Ne voyez vous pas se dessiner un monde ennuyant et sans saveur ?

pride-toronto-2017

credits photos : http://www.jnarell.com/

J’ai grandit avec l’homosexualité. Très jeune j’ai su que cette différence existait, que même si une majorité des couples autour de moi était composé de deux personnes de sexes différents certains couples se composaient de deux personnes du même sexe. Pourquoi ? Parce qu’elles s’aimaient c’est tout. A cette époque là j’étais encore une enfant, je ne réalisais pas que certains personnes pouvaient penser que ces gens qui s’aimaient faisaient quelque chose de mal. Longtemps je n’ai pas eu conscience que ce qui n’avait aucune importance pour moi pouvait déranger certains esprits étroits.

dundas-square-pride-toronto

credits photos: http://www.jnarell.com/

Lors des manifestations contre le mariage pour tous j’ai vu et entendu des choses qui m’ont choquées. Entre de nombreux exemples une voiture d’un particulier garée non loin de l’entreprise d’un de mes clients qui affichait clairement sans subtilité qu’il était contre. Contre quoi exactement ? Contre le fait que deux personnes du même sexe s’aiment ? Deux personnes qui se rendent heureuse mutuellement ? Deux personnes qui se sentent complètes ensemble ? Deux personnes qui s’apportent amour et soutien ? Deux personnes qui luttent ensemble pour casser les préjugés et qui se sentent souvent forcées de ne pas tenir la main de leur partenaire pour ne pas offenser les mauvais esprits qui ont déjà à de multiples reprises montrés à quel point ils peuvent être stupides et/ou violents. Chaque fois que je me retrouve face à des homophobes j’entends les mêmes arguments non fondés: « ce n’est pas naturel, c’était Adam et Eve pas Adam et Robert, ca me dégoute, ce n’est pas normal, c’est une maladie ». J’aime leur demander dans quelles mesures la vie d’un couple du même sexe impacte leurs vies ? Souvent les réponses sont aussi vide de sens que les précédentes. La vérité c’est que l’homosexualité, la bisexualité, la transexualité n’ont aucun impact sur votre vie.

tolerance-homosexualite-blog

credits photos: http://www.jnarell.com/

J’ai depuis la fin de mon adolescence des amis proches homosexuels, certains ont mi des années avant d’oser en parler, d’autres m’ont confié leur secret, d’autres encore sont fiers de me présenter leur partenaire. J’ai toujours essayé de faire en sorte de leur offrir un havre de paix, ici on vous aime comme vous êtes. J’ai appris énormément de choses à leurs côtés, je suis fière et la fois contrariée de devoir être fière d’eux. J’aimerai que nous n’ayons plus à nous sentir fiers pour nos amis qui osent s’afficher et qui s’assument. Je rêve d’un monde où être homosexuel sera plus simple. Pas normal non, normal serait bien trop banal. Personne ne veut être banal.

etre-homosexuel-blog

credits photos : http://www.jnarell.com/

Ce week-end j’étais fière de pouvoir apporter mon soutien à l’une des communautés LGBT les plus importantes au monde. J’ai eu des frissons en voyant le nombre impressionnant de personnes venu apporter leur soutien. Admirer ces personnes fières d’être qui elles sont, s’entraider, s’amuser, danser, boire, ne pas avoir à se cacher, ne pas se soucier du regard des autres, être de telles inspirations pour ceux qui vivent encore cachés et une bonne lecon de vie pour le monde en général. Toronto est une ville absolument fabuleuse et très ouverte d’esprit. C’est un mois entier qui est dédié à la pride comme on dit ici, comprendre la fierté. La ville vit aux couleurs de l’arc en ciel depuis plusieurs semaines, les drapeaux rainbow sont partout: banques, restaurants, coiffeurs… A noter que Justin Trudeau le premier ministre canadien ouvrait la parade pour la deuxième année consécutive, une première l’an dernier qui avait été largement salué par les Canadiens et au dela des frontières. Les chars de TD Bank, University of Toronto, Sales Force, Homesense, la ville de Toronto, Crest suivaient ceux des associations LGBT. C’est assez impressionnant de voir que les soutiens viennent de tous les horizons.

justin-trudeau-pride-parade-2017

credits photos : http://www.jnarell.com/

J’aimerai que vous laissiez les gens aimer les personnes qui leur filent des papillons dans le ventre, que vous les laissiez être heureux avec leur partenaire comme vous l’êtes avec le vôtre, sans condition. J’aimerai que vous cessiez de vous surestimer: vous n’avez pas le droit de décider qui on peut aimer. Pour moi le problème d’homophobie vient d’un manque de connaissance et de confiance en soi. Prenez la peine de faire connaissance avec des membres de la communauté LGBT, posez des questions, ne vous laissez pas bercer par vos préjugés, vos idées toutes faites et votre bêtise. Laissez vous une chance. Cessez d’essayer de changer les autres quand le problème vient de vous.

Love love mes petits loups à frange et happy pride !!

Merci à Jacky Narell rencontrée pendant la parade qui m’a autorisé à utiliser ses photos. Retrouvez son site ici.

toronto-pride-ootd toronto-pride-ootd-village toronto-pride-ootd
toronto-pride-ootd toronto-pride-village toronto-pride-ootd
home-depot-pride-parade-toronto

credits photos; http://www.jnarell.com/

sales-force-pride-parade-toronto

credits photos; http://www.jnarell.com/

defile-pride-parade-toronto

credits photos; http://www.jnarell.com/

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Caroline / kyopuce juin 26, 2017 at 4:28
    jolie article très bien écrit !
    J ai appris à mes enfants à aimer les différences et non pas à en avoir peur !
    Ce serait triste et fade un monde où tout le monde serait pareil !
    Love love Love
    Gros bisous
  • Leave a Reply