Carnet de Voyages Conseils Vie d'expat

Pourquoi tu pars ?

février 22, 2017

Il y a quelques semaines je laissais la parole à mes copines expat’ pour vous parler de l’expatriation, de pourquoi elles partent, de leurs anecdotes au sujet du voyage. Je crois que ce soir c’est à mon tour de vous parler d’expatriation, de ma vision du voyage, du départ, du changement. De vous dire pourquoi je pars.

Je fais partie de la génération qui a vu apparaître Internet, cette génération qui a vu apparaître dans un écran l’autre bout du monde sans avoir rien demandé. Ma génération a vu l’information se déplaçait de plus en plus vite, et venir de plus en plus loin. Ma génération a rêvé devant Beverly Hills et rêvé d’étudier à Los Angeles ou New York mais ma génération a surtout eu les informations disponibles pour comprendre comment réaliser ses rêves. Ma génération et celles d’après suivent en direct les rêves d’autres personnes et réalisent qu’un rêve peut devenir réalité si on le décide. Je crois pouvoir dire que je vis maintenant dans un monde qui s’inspire des réalisations des autres pour trouver son chemin et oser vivre ses rêves, encore plus que ses aînés.

pourquoi-tu-pars-3

Je crois que je l’ai répété plusieurs fois mais je ne pars pas pour fuir bien au contraire, ce que j’ai ici je l’aurais toujours, c’est à moi, c’est mon chez moi, mon histoire, là où je me suis construite, c’est les rues qui m’ont vu grandir, poser mes premiers pas, échanger mes premiers mots. C’est mes premières copines, mes premières années d’école, mes premiers amours, les premières routes que j’ai arpenté au volant de ma 106 rouge, c’est les premières cuites, c’est les premières nuits blanches, c’est les premières blagues, c’est les premiers fous rires, c’est les années de sourire appareil dentaire, c’est les premiers stress des exams, c’est les premiers secrets, c’est les premiers anniversaires, c’est les premiers bisous, c’est les premiers je t’aime, c’est la première vie à deux, c’est le premier coup de foudre, c’est les premières responsabilités, c’est les premiers souffles coupés, c’est les premières soirées en boîte, c’est la première fois, c’est les premiers anniversaires, c’est les premières dents, c’est les premiers cadeaux, c’est les premières engueulades, c’est les premiers départs, c’est les premières larmes, c’est les premiers cheveux, c’est les premières virées en scooter, c’est les premières ambitions, c’est le premier job, c’est les premiers échecs, c’est les premières victoires.

pourquoi-tu-pars-2

Ce que je pars découvrir va m’enrichir, élargir mes horizons, agrandir mes ambitions, me pousser à me dépasser, à devenir meilleure envers les autres mais aussi vers moi même. Se retrouver seule loin d’un environnement qu’on a toujours connu nous pousse dans nos retranchements, remet en question tout ce qu’on a toujours été, qui on a toujours été pour qui on a toujours voulu être. C’est l’occasion de se réinventer, de devenir la personne qu’on n’a jamais osé devenir auprès des siens qui nous connaissent par cœur et attendent de nous de rester la même personne. C’est l’occasion de trouver sa place dans un nouvel environnement, de changer de carrière, de s’essayer à un nouveau sport, de poursuivre un rêve secret qu’on a jamais osé avouer. C’est l’occasion de faire des erreurs et de s’en remettre. Parce que rien n’est grave.

pourquoi-tu-pars-4

Je pars pour mieux revenir. Mieux apprécier ce que j’ai toujours eu sous les yeux sans jamais y prêter grande attention. A mon retour en juillet 2015 j’ai ouvert les yeux sur Valence et mon Ardèche natale, j’ai apprécié chaque moment, j’ai laissé mon chez moi me couper le souffle autant qu’il peut l’être pendant un voyage. Comme si je voyageais dans ma propre maison. Que je redécouvrais chaque pièce avec une curiosité sans fin. Que je découvrais un grenier caché et cachant des dizaines de trésors. Je pars mais je reviendrai.

pourquoi-tu-pars-6

Je pars parce que j’adore vivre à 2000%, que j’aime ressentir l’excitation d’un nouveau départ, d’un nouveau challenge, d’un nouvel objectif. Je pars dans un état d’esprit totalement différent de la première fois, plus sereine je connais les lieux, mais avec toujours les papillons dans le ventre.

Et toi pourquoi tu pars ?

Photos de ma fête de départ.

pourquoi-tu-pars

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Kenza février 22, 2017 at 9:03
    Moi aussi je (re)pars au Canada en avril donc je te suis assidûment ! J’avais le même luggage tag d’ailleurs et je l’ai perdu en Malaisie, drame de ma vie. Je pars pour plein de raisons, et j’ai hâte !
    • Reply Astrid mars 18, 2017 at 4:47
      Oh génial tu vas où ? Si tu passes par Toronto fais moi signe ! Et puis on ira acheter un nouveau luggage tag canadien 😉

    Leave a Reply