Dans ma valise: séjour en France aller et retour

Avec mon récent séjour en France vous avez été plusieurs à me demander sur Instagram  ce que j’emmenais en France, ce que je ramenais au Canada. Alors je me suis dit pourquoi ne pas vous faire un petit récap de comment je prépare mes retours en France: le vol, le voyage, la valise, le téléphone tout ça on en parle aujourd’hui ! C’est parti !

retour-france-canada-vacances

Le vol

  • Je voyage généralement avec Air Canada, je cumule les points avec ma carte Aéroplan. Je réserve directement sur leur site car les prix restent souvent cohérents avec les comparateurs de prix et en cas de problème je n’ai pas d’intermédiaire. J’ai pas mal de retours autour de moi de personnes qui n’ont pas toujours eu des expériences très positives avec la compagnie mais je dois dire que je n’ai jamais eu de souci (j’écris ce post dans l’avion espérons que je ne me porte pas la poisse!). Les seuls soucis que j’ai expérimentés avec eux c’est les retards de mes amis qui me rejoignaient à Toronto en provenance de vols internes (ce qui m’a valu pour ceux qui se souviendront de conduire pour la première fois à Toronto en janvier 2018 pour aller chercher Marlène à 3h du matin à l’aéroport, une expérience qu’on n’oubliera pas!)
  • Sur Air Canada vous pouvez retrouver le catalogue de films disponibles sur votre vol quelques jours avant, je regarde toujours pour savoir si j’aurais un film à voir ou si je prévois quelques films sur mon iPad. D’autres compagnies offrent le même service comme Air France. Vous pouvez chercher sur le site de votre compagnie: service de divertissement à bord. ce que j’aime bien avec eux c’est qu’ils ont des films récents (je vous promets ce post n’est pas sponsorisé par Air Canada haha).
  • L’enregistrement: lorsque vous vous enregistrez vous avec la possibilité de changer de siège gratuitement (contrairement au choix du siège lors de l’achat du billet qui vous est facturé). Je fais le tour et cherche le meilleur siège avec le moins de monde autour. C’est comme ça que la dernière fois au retour de France je me suis retrouvée avec 4 sièges pour moi tout seule (j’ai fait une sieste je vous raconte pas! Dommage c’était un vol de jour!) Et cette fois j’avais 2 sièges ce qui reste toujours plus confortable à l’aller et un seul siège au retour (mais j’ai quand même bien dormi si ça vous intéresse).
  • On me demande souvent pourquoi je choisis toujours un vol Toronto-Paris et non Toronto-Lyon (ma famille vit à 1h30 au sud de Lyon), la raison principale c’est qu’il y a plus de trains entre Paris – Charles de Gaulle et Valence qu’entre Lyon – St Exupéry et Valence, en 2h30 je suis à la maison et la personne qui me récupère n’a pas besoin de venir jusqu’à Lyon: nos familles en font déjà assez pour nous quand nous débarquons autant simplifier les choses quand on peut. Ensuite il est vrai qu’il y a plus d’options de vol direct à destination de Paris. Depuis c’est devenu mon petit rituel, j’arrive je saute dans le train direction Valence, je repars passer quelques jours à Paris avec mes amis et je reprends l’avion dans l’autre sens. De cette manière je ne me rajoute pas du stress inutile en prenant un train de Valence le matin pour un vol le jour même. On connait tous les caprices de la SNCF et à quel point ça peut être stressant.

La valise du voyageur pas très léger

  • Alors c’est assez marrant (rire nerveux quand même) parce que je m’entends souvent dire aux gens: ah non mais moi je voyage léger quand je rentre en France comme ça je peux ramener plein de trucs. Bon c’est un mensonge. Effectivement je voyage léger pour moi mais du coup je ramène les trucs les plus lourds du monde pour mes proches. Exemple: 1 litre de sirop d’érable dans une bouteille en verre. La vendeuse m’a bien dit: on a la version plastique si vous voyagez ça sera plus léger: ohhh non vous inquiétez pas j’ai large la place j’y vais presque à vide. Avec cette idée en tête je me suis emballée, j’ai rajouté du sirop d’érable pour ma mère, 2 kilos de peanut butter pour un ami. J’étais à 26kg à l’arrivée à l’aéroport après avoir enlevé pourtant pas mal de choses. Bref je crois que je ne peux plus dire que je voyage léger en allant en France. Le gros avantage je débarque tout ça en France et je peux remplir de plein de choses bien de chez nous !
  • A cause de l’histoire précédente j’ai depuis quelques vols une petite astuce, je mets un sac supplémentaire dans ma valise qui peut faire office de bagage à mains au retour si besoin. Et si jamais à l’aéroport je suis au dessus de quelques kilos et que la personne n’est pas d’humeur généreuse (des fois ça passe, des fois ça passe pas) je peux verser un peu de poids dans ce sac. L’avantage: je fais le trajet maison aéroport avec seulement une valise et un sac à dos, pas trop encombrée. A l’aéroport j’ouvre tout en plein milieu (si je vous précise ça c’est surtout pour que vous soyez malins dans votre placement dans la valise, évitez les petites culottes en plein milieu si vous êtes pudiques et laissez au dessus ce qui pourra rapidement être transvasé dans le sac supplémentaire), je remplis un peu le bagage à mains, je donne ma valise et je me retrouve avec un petit bagage à mains pas trop lourd et toujours mon sac à dos. Quand j’arrive à Paris je remets tout dans la grosse valise et c’est reparti mon kiki ! Je pourrais aussi apprendre à voyager léger mais c’est un défi d’une autre vie.
  • Si vous vivez au Canada vous savez déjà que Dollorama c’est la vie. Ils ont tout ce dont on a besoin et plus encore. Ils ont un rayon assez conséquent de bonbons et gâteaux. Vous pouvez trouver vos M&Ms, Kinder Bueno et compagnie à prix imbattables. Moins cher que dans la plupart des magasins mais surtout bien moins cher qu’à l’aéroport. Je me prépare toujours quelques trucs à grignoter au cas où.
  • Dans l’avion j’embarque quelques indispensables, gardons en tête que l’espace est assez limité et qu’on veut réduire au max ses mouvements pour ne pas secouer tout l’avion dès qu’on a besoin d’un truc, ne pas être frustré parce qu’on a pas trouvé tel truc.
    • Une paire de grosses chaussettes genre chaussettes de lecture, je ne fais pas partie des gens qui peuvent garder leurs chaussures en vol et je n’ai pas envie de devoir mettre et remettre mes chaussures pour aller aux toilettes (et si on se connait depuis un moment tu sais que j’ai tendance à aller aux toilettes plus d’une fois en vol) alors j’ai choisi la solution chaussettes qui font office de pantoufles: je circule dans l’avion avec. Plutôt pratique.
    • De la mélatonine, depuis qu’on me la recommandé il y a 2 ou 3 ans je ne pars plus sans ! Si vous ne connaissez pas il s’agit de l’hormone naturel du sommeil en comprimé. Un petit comprimé vous aidera à vous endormir pour 6 heures sans risque d’accoutumance. Idéal pour les voyages en avion mais aussi pour se remettre du décalage horaire. Il met une petite trentaine de minutes à faire effet, je le prends généralement quand ils commencent à servir les repas pour être prête à dormir rapidement après.
    • Le masque de nuit et le coussin de cou: j’ai perdu mon coussin au retour la dernière fois (petite note: je l’ai fait tomber à l’aéroport à Toronto le mec m’a couru après pour me le ramener, je l’ai fait tomber à Paris.. il est perdu. On peut parler du fait que j’aurais pu éventuellement trouver un meilleur moyen de l’attacher à ma valise pour ne pas le faire tomber 2 fois en 2 vols mais est ce qu’on peut surtout parler de la gentillesse des canadiens?). Ca aurait pu être pire mais c’était le vol aux 4 sièges donc je m’en suis finalement bien sorti. Notez quand même que c’est bien pratique surtout si vous n’êtes pas côté hublot.
    • Un livre, un magazine, un carnet, mon iPad, mon ordi: je préfère anticiper et m’offrir plusieurs options de divertissement. On ne sait jamais. Comme on dit: qui peut le plus peut le moins non ?
    • Rappelez vous le manque d’espace mentionné plus haut. Pour me simplifier la vie je me prépare une petite pochette avec mes câbles d’iPhone et écouteurs (attention à prendre des écouteurs classiques pour l’avion si toi aussi t’as un iPhone avec le nouvel embranchement tu pourrais te retrouver tout penaud sans écouteurs. Enfin l’équipage t’en donne des gratuits mais bon si t’as les tiens c’est quand même bien mieux). J’y mets surtout les adapteurs de prise pour les avoir sous la main dès que j’arrive à Paris et faire le changement directement ! Je vous en parlais dans ma story Instagram pendant que je préparais ma valise (on va pas recommencé ce cours passionnant d’électricité haha) mais j’ai tous les adaptateurs pour mes appareils Apple pour ne pas galère avec les adaptateurs parce qu’au plus je les évite au mieux je me porte (peur que ca prenne feu tout ça on va pas revenir la dessus).

Le téléphone

  • Je ne peux clairement pas aller en France sans téléphone. Pour plusieurs raisons: j’ai besoin d’être joinable sur place par ma famille et mes amis, mon job se passe en grande partie sur les réseaux sociaux et en ligne en général j’ai besoin de pouvoir poster ou consulter mes emails régulièrement et j’ai souvent des rendez vous pro à Valence qui nécessitent d’être joinable aussi. Lors de mes dernières visites je courais chez Free à peine arrivée à Valence pour prendre une carte sim dans leur distributeur mais même si leurs forfaits prépayés ne semblent pas chers, à la longue ce n’est pas vraiment rentable et c’est un peu usant de changer de numéro à chaque visite puisque la carte sim n’est valable qu’un mois, qu’il faut en racheter une à chaque passage et donc payer 10 euros à chaque fois en plus du forfait. Cette fois ci j’avais fait quelques recherches en amont pour comparer quel opérateur proposait l’option la plus intéressante. J’ai choisi de prendre une carte sim avec SFR La carte. Je peux conserver cette carte sim et ce numéro si je recharge au moins une fois tous les 6 mois. Avantages: je garde mon numéro mais surtout j’ai une carte sim prête à utiliser quand j’arrive à Paris la prochaine fois. Plus besoin de courir après le wifi entre Paris et Valence pour prévenir ma famille que je suis bien arrivée, s’il y un retard sur le train ou un changement de dernière minute. J’ai payé la carte sim 10 euros, 5 euros de crédit immédiat et 5 euros de crédit reversé dès la première recharge mais si vous la commandez en ligne vous pourriez la payer 1€ (je n’ai pas réussi à la commander en ligne). On peut recharger facilement en ligne. Pour mon utilisation j’ai pris une recharge à 25 euros, valable 30 jours, 35Go d’internet. Vous avez plusieurs recharges dispo suivant vos besoins et la durée de votre séjour (vous avez des options moins chères pour 10 jours par exemple).

Les cadeaux

Canada —> France

  • En ce qui concerne les cadeaux je n’en ramène plus vraiment. Après 5 ans tous mes proches ont leur magnet Toronto sur le frigo (je pense même que mes grands parents les chanceux en ont 2). Je leur ramène plus des trucs qu’on ne trouve pas en France ou des choses qui leur font envie mais voici tout de même quelques idées:
    • Sirop d’érable
    • Plaquettes de chocolat M&Ms et Kit Kat
    • Gros mug (mes copines sont fans des gros mugs canadiens pour leur thé)
    • Travel mug: très courant en Amérique du Nord on en trouve beaucoup moins en France, mon frère se sert beaucoup du sien pour son café quand il doit bouger
    • Peanut butter
    • Magnets pour le frigo (mon frère a acheté un appart il fallait bien qu’il ait aussi son magnet)
    • Produits Raptors: casquettes, t-shirts, pulls etc
    • Vêtements: je ramène souvent du Levi’s à mon frère mais ça marche aussi avec Converse, Calvin Klein ou Abercrombie par exemple. Je ramène aussi des tenues des équipes de sports de Toronto. Après avoir travaillé pour eux pendant 18 mois je pense que ma famille pourrait facilement faire croire qu’elle est fan des Raptors depuis des années haha.
    • Casquettes: léger et utile la casquette fait toujours son effet, vous pouvez même la faire personnaliser chez Lids (par exemple ma casquette Blue Jays a un #Fringinto sur le côté) pour une douzaine de dollars.

France —> Canada

  • Je ramène très peu de cadeaux au Canada mais je rapporte beaucoup de choses quand même.
    • Les idées cadeaux:
      • Les fameux magnets je m’en suis ramenée de Valence et de Paris, pour moi et à offrir.
      • Les tasses si vous n’avez pas peur de la casse.
      • Les spécialités françaises: macarons, crème de marron, gâteaux, bonbons.
      • Les boules à neige, vous les trouvez en plastique, j’ai des collectionneurs autour de moi à qui ça fait vraiment plaisir.
      • Des petits carnets de notes aux couleurs françaises.
      • Du chocolat.
    • Ce que je ramène pour moi, attention c’est long:
      • Pharmacie:
        • Cette fois ci je n’ai rien ramené j’avais encore du stock mais en vrac vous pourriez vouloir ramener Doliprane, Spasfon, Homéoplasmine, Mélatonine.
        • Pensez aussi aux crèmes comme Avène ou Caudalie qui sont beaucoup moins chères en France.
      • Producteurs locaux:
        • Miel: on trouve moins de variétés au Canada alors en France je varie les plaisirs: j’ai pris du châtaignier, du sapin, un récolté aux pieds du Gerbier de Jonc.
        • Crème de marrons: on trouve de la Clément Faugier à Toronto, elle est chère et si vous êtes ardéchois vous savez que c’est loin d’être à la meilleure. Alors au choix: Sabaton, Imbert ou producteurs locaux sur les marchés.
        • Pâte à tartiner: le Comptoir de Mathilde a enfin ouvert à Valence, il était temps c’est tout de même une marque drômoise, j’ai profité d’une promo 3 pots pour 20 euros.. gourmandise puissance 1000.
      • Grandes surfaces:
        • Granola, Petit beurre, nouveautés pas encore dispo au Canada (cette fois ci j’ai pris les nouveaux gâteaux Nutella et l’édition limité beurre salé de M&Ms), des Haribo (on en trouve très peu au Canada, en petit conditionnement et cher)
        • Les choses qu’on trouve au Canada mais moins chères en France comme la fleur de sel.
        • Je ramène aussi du sirop Eyguebelle ou Monin. On trouve difficilement du sirop et une fois de plus c’est très cher.
        • Des tisanes que je ne trouve pas au Canada comme les 2 Marmottes.
      • Chez mon papi:
        • De la verveine séchée pour mes tisanes, du laurier pour cuisiner.
      • De la déco, j’aime bien décoré mon appart avec des petites touches bien de chez nous. J’ai cette fois ci ramené une vieille carte de France un peu comme celles qu’on avait en cours d’histoire au collège, une boîte à musique qui joue La Vie En Rose, des magnets pour mon frigo, des cartes de postales.

Je pense avoir fait le tour de tout ce que j’avais à vous dire au sujet de mes retours en France pour les vacances. Si jamais il manque quelque chose comme d’habitude vous pouvez laisser un commentaire, m’envoyer un petit email ou m’écrire sur Instagram (tu devrais quand même m’y rejoindre parce qu’on se marre bien et je partage mon quotidien à Toronto).

Bon voyage, moi j’ai 8kg de bouffe française à manger salut !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *