Dans ma tête

Il y a deux ans je vivais une période difficile. Une période qui allait changer ma vie. Une période qui allait répondre à des questions que je me posais depuis toujours. Je ne voulais plus voir personne. J’avais disparu des réseaux sociaux, je n’avais plus goût à rien. Plusieurs faits marquants en seulement une dizaine de jours. J’avais besoin de temps pour assimiler, absorder les informations, faire le deuil. Le canapé était mon meilleur ami. Puis comme toujours le soleil est revenu dans ma vie. Parce qu’on ne peut pas vivre dans l’obscurité pour toujours. Que je préparais mon retour a Toronto. Que j’avais toujours de belles choses à accomplir.

Deux ans plus tard rien aucun événement grave n’est venu chambouler ma vie mais je suis de nouveau pleine de questions. En ce moment je suis une vraie girouette, ce qui m’emballait il y a seulement 5 minutes n’a plus aucun intérêt a mes yeux a l’instant T. Je m’emballe très vite pour laisser le soufflet retomber aussitôt. J’ai peur de prendre des décisions. J’ai peur de faire les mauvais choix tant mon instinct est perturbé, tant mon cerveau est distrait. C’est sûrement un passage connu par pas mal de créatifs, les idées se bousculent, tout se chamboulent dans la tête: on voudrait faire le tour du monde un jour, s’investir dans une ONG de lendemain et devenir le prochain entrepreneur a succès 24 heures plus tard.

french-influencer-toronto

Vous avez sûrement déjà entendu parler des cerveaux droits et des cerveaux gauches: le premier est axé sur la créativité, l’imagination  alors que le deuxième est logique, mono-tache, il s’agit du cerveau de la raison. Les personnes aux cerveaux droits dominants pensent vite, envisagent plusieurs options très rapidement, trouvent des solutions très rapidement. Les personnes aux cerveaux gauches dominants sont plus concentrées et organisées, une question = une réponse.

La société dans laquelle nous vivons est plus orientée cerveau gauche. Il se trouve que dans mon cas je n’ai pas de côté dominant, je suis ce qu’on appelle « équilibrée ». Ce terme me fait sourire parce que loin d’être équilibrée je pense que cette configuration est épuisante et difficile a vivre. Imaginez vous avoir un côté créatif un peu fou qui vous pousse à faire des trucs dingues et un côté très rationnel qui vous ramène les pieds sur terre, face aux réalités de la vie en même temps.


french-influencer-toronto

Bref tout ça pour vous dire qu’en ce moment je suis en pleine recherche de moi même, j’ai pour la première fois un job qui solicite énormément mon côté créatif et je réalise en me faisant une petite analyse psychologique de comptoir que je suis pour le coup complètement déquilibrée, que j’ai du mal à laisser ma créativité s’exprimait complètement et lâcher prise parce que je sens que je perds en efficacité, concentration et discipline. J’ai passé mon week end à y réfléchir, j’ai eu des conversations avec des personnes clés de ma vie, j’ai laissé libre court à mes envies, j’ai écrit sur mes fenétres pour y voir plus clair et je réalise vraiment que j’ai toujours été conditionnée à être un cerveau de raison et qu’aujourd’hui en fait je libère cette créativité qui n’avait pas trop de place. C’est une nouvelle façon de voir et d’appréhender ma façon de travail que se soit dans ma vie professionnelle principale comme je l’appelle et ma vie de blogueuse freelance. Sur l’une de mes fenêtres j’ai écrit quelques mots clés: se fixer des objectifs, se fixer des priorités, se concentrer, être patiente, structurer.

Si je vous laisse rentrer dans mon cerveau aujourd’hui c’est vraiment pour vous dire qu’on tranverse tous des moments où on se pose mille et une question, qu’on cherche des réponses. C’est aussi pour pouvoir ouvrir le dialogue avec d’autres personnes qui traversent la même chose.

french-influencer-toronto

On bascule sur un look automnale, les compensés sont la seule trace d’été qui a résisté mais déjà quelques jours après les photos elles sont retournées se mettre bien au chaud dans mon shoesing jusqu’à l’été prochain ! Un combo sans risque à reproduire hyper facilement ! Une blouse noire + une veste en cuir noire + un legging à paillettes de chez Zara mais impossible à retrouver sur le site !

Des bisous mes petits loups à frange.

Love

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *