Les copines de voyage

En voyageant et en bloguant j’ai découvert une nouvelle sphère: la sphère des filles qui ne tiennent pas en place. Jusqu’au départ au Canada je me sentais un peu décalée, je n’avais pas de plan de maison, d’enfants, de mari. Je voulais profiter, découvrir le monde, assouvir mes envies personnelles de rencontres. Non pas que je vivais mal cette situation mais je n’avais personne en face avec les mêmes idées folles.

look copines lille

Puis je suis arrivée à Toronto. La personne qui sortait un peu de l’ordinaire dans mon quotidien français s’est retrouvée face à des personnes dans la même situation. A qui je n’avais pas besoin de justifier mes besoins d’évasion puisqu’ils avaient les mêmes. Nous avions tous les mêmes envies de voir comment est la vie de l’autre côté du monde, nous connaissions tous le parcours du combattant que peut être l’obtention d’un visa, nous maitrisions sur le bout des doigts le champ lexical de l’expatrié: PVT, lettre d’introduction, RP, CIC et j’en passe, et aussi l’excitation lorsque finalement on reçoit le précieux sésame, le doute qui peut s’emparer de nous lorsqu’on prend son billet puisque tout devient un peu plus réel et qu’on sait qu’à partir de ce moment là aucun retour en arrière n’est possible (même si on n’envisage pas vraiment de retour en arrière même avant d’avoir le billet).

outfit à lille entre copines

Au fil des mois j’ai construit mon réseau d’expat’: Miri de Corée, Anja d’Allemagne, Laura d’Irlande et j’en passe. Le Canada est tellement cosmopolite qu’en changeant de pays je me suis ouverte sur le monde entier. Mon expérience canadienne m’a appris plus sur les autres pays dans le monde en un an qu’en 26 ici en France ! Chacune y va de son expérience, de son vocabulaire (parler anglais avec une irlandaise n’a rien à voir 😉 ), de ses coutumes. J’ai adoré.

IMG_6483

Et puis finalement par le biais du blog de Caroline Receveur j’ai rencontré une autre Caro celle du blog Carolinethecity. Elle a été ma première copine virtuelle expat aussi. De Versailles à Los Angeles. Nous pouvions parler de tout ce qui fait la vie d’un expat: de l’angoisse du après le visa, de la relation avec la vie d’avant, et puis surtout de l’excitation devant un bout de fromage/saucisson/kinder/haribo (rayez la mention inutile). Nous avons chacune continué notre chemin et puis Caroline a débarqué avec une super idée: avec sa copine Julia (actuellement expat à Barcelone) elles lancent le concept « HEY LES COPINES » : une communauté de filles autour du monde qui voyagent. Quelle bonne idée !

IMG_6496

Depuis la création j’ai contribué à mon niveau à leur site en proposant un city guide pour Toronto et j’ai surtout fait de superbes rencontres ! Je pense particulièrement à ma copine à New York. C’est une communauté de copines bien dans ses baskets, dans son époque, qui évolue avec son temps et qui prend son destin en main ! Évidemment je ne peux que me reconnaître dans cette communauté 😉

Si vous aussi vous projetez de partir, vous avez besoin de conseils ou si seulement vous avez envie de vous évader en regardant des photos du monde entier; jetez un œil au site, rejoignez la page Facebook et Instagram !

En parlant de copines .. derrière ces photos se cache ma copine expat Armelle ! Rencontrée à Toronto, je lui avais rendu visite par surprise il y a quelques semaines 😉

Une tenue assez confortable pour visiter et assez bien habillée pour que je me sente bien 🙂

Veste Vero Moda – Chemise en jeans Zara – Montre Louis Pion – Jupe H&M – Chaussures: Stan Smith – Tote bag: Hey les Copines

Belle soirée à vous.

signature article

IMG_6486

IMG_6484IMG_6503

IMG_6479

You may also like

2 commentaires

  • Je me sens exactement comme tu l’étais avant ton voyage à Toronto. Des milliers d’idées de voyage me trottent dans la tête mais personne pour les partager…
    J’ai adoré ton article !
    • Tu devrais rejoindre la communauté #HeyLesCopines tu trouveras des copines comme nous 🙂 Et alors c’est quoi ton plan de voyage ? On peut aussi voyager seule 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *