Canada Vie d'expat

Survivre au froid canadien: mes conseils

novembre 23, 2017

Attention gros scoop dans cet article: pendant l’hiver au Canada il fait froid. Genre bonnet écharpe et neige oui. Genre je vais pas sortir de chez moi jusqu’en avril oui. Mais comme il est quasiment impossible de se couper du monde durant les 5 mois de froid (enfin je parle pour moi si vous pouvez bravo et faites un bisou à Netflix de ma part) il faut bien trouver des solutions pour de pas abandonner mi janvier, prendre un vol aller simple direction Cuba et ne jamais revenir. Survivre au froid canadien: mes conseils c’est maintenant.

survivre-froid-canada

Conseil numéro 1: Ne pas trop s’habiller.

Attendez que je développe avant de vous promener en tee shirt sur King Street par -25 degrés en plein mois de janvier. Ne pas trop s’habiller trop tôt. Actuellement on glisse doucement vers les températures négatives après des semaines entre 3 et 10 degrés. J’en vois déjà qui ont sauté dans leur Canada Goose triple épaisseur sans se demander ce qu’ils allaient bien pouvoir porter une fois le vrai hiver venu. Essayez de tenir le plus longtemps possible sans grosse veste pour vous laisser quelques options quand il fera vraiment froid. Pour le moment je n’ai pas sorti mes vestes et je joue avec les épaisseurs et surtout mon écharpe XXL qu’on pourrait aussi appeler plaid. La mienne vient de chez Zara qui en a toujours pas mal en magasin. Une fois la veste d’hiver sortie vous n’allez plus la quitter jusqu’en avril, prenez donc votre temps pour la laisser revenir dans votre vie (En plus sérieusement elles sont lourdes, moins je la porte mieux je me porte).

Conseil numéro 2: Oignon tu seras.

Vous entendez cette rengaine depuis que vous avez l’âge de vous habiller seul ? Et bien c’est peut être qu’il y a un peu de vrai la dedans si tout le monde s’entête à répéter le même refrain. Technique de l’oignon: tee-shirt basique dessous, pull joli par dessus, veste demi saison genre perfecto et ensuite veste d’hiver assortie de son combo gants-bonnet-écharpe. Plusieurs avantages: protège du grand méchant froid qui essaye de se glisser sous vos vêtements, ensuite l’Amérique du Nord est fan du chauffage et de la clim, préparez vous à vivre en plein été une fois au bureau/centre commercial/musée/transports. Avoir plusieurs épaisseurs permets d’en enlever un peu jusqu’à trouver la tenue qui convient à la température ambiante.

conseils-froid-canada

Conseil numéro 3: Longer les murs.

Certains trouvent que Toronto est une ville venteuse, d’autres comme moi on grandit dans la vallée du Rhône et concèdent que oui il y a une petite brise par moment. Quoi qu’il en soit pour vous protéger du vent longez les murs, lorsque vous attendez pour traverser n’attendez pas sur le bord du trottoir mais plutôt à l’angle du bâtiment (l’angle opposé à la direction du vent on s’est bien compris ?). Ça semble un conseil un peu tiré par les cheveux mais vous allez penser à moi la prochaine fois que vous longerez un mur pour éviter le vent ou que vous attendrez coller à un angle de rue.

Conseil numéro 4: Sexy tu seras.

Le collant polaire. Rien que le nom est sexy ^^. Imaginez un collant bien épais genre collants en laine que vous portiez en grande section de maternelle. Essayez d’imaginer ce même collant mais plus moche, c’est bon vous y êtes. Non en fait j’exagère un peu, si vous êtes la seule personne à les voir vous êtes saufs, les choses se compliquent si vous êtes en couple et voulez vivre un peu spontanément et genre rentrer et vous sauter dessus. Oubliez toute spontanéité une fois l’hiver arrivé. Case salle de bain, déshabillage, on enlève le collant polaire de sous le pantalon, on enfile une tenue adéquate et go. Si vous rencontrez juste quelqu’un et que c’est le début de votre relation et bien… vous allez préférer avoir froid … croyez moi. Collants polaires disponibles chez Dollorama pour 2 ou 3$.

conseils-froid-toronto

Conseil numéro 5: les extrémités.

Chapeaux, gants et bonnets ne sont pas vraiment ta tasse de thé ? Et bien il n’est pas trop tard pour changer d’avis. Si les pieds, les mains et la tête sont bien couverts la chaleur ne s’échappe pas de ton corps. Si la chaleur ne s’échappe pas de ton corps vous ne vous caillez pas les miches. Simple comme bonjour non ? Petite astuce pour que les garder au chaud ses petons ? Ajouter une semelle thermique dans vos chaussures, trouvable chez Dollorama pour quelques dollars.

Conseil numéro 6: change tes habitudes.

Particulièrement si tu vis ton premier hiver canadien, il va probablement falloir changer tes crèmes hydratantes, le hiver est sec, l’hiver est long, la peau a besoin d’un traitement adapté. De mon côté j’utilise La Roche Posay (que j’achète en France quand je peux tellement la différence de prix est importante). Prenant particulièrement soin de votre visage qui sera la seule partie de votre côté difficile à protéger du froid (Il y a toujours l’option cagoule .. cauchemar de tout gamin ayant grandit dans les années 90).

conseils-contre-froid-canada

Conseil numéro 7: Homéoplasmine.

Vous connaissez tous cette crème épaisse et grasse qu’on utilise à la base pour soigner les brûlures ? Et bien elle va devenir ta meilleure copine pour passer l’histoire sans nez rouge ou lèvres gercées. Attention à partir de ce point la notion de sexy n’existe plus. J’utilise l’homéoplasmine depuis des années, ma mère nous faisait en mettre à l’entrée de la narine (je vous avais dit qu’on oubliait le sexy ici…) avant d’aller se coucher quand nous avions le nez bouché. Nous nous réveillons libérés et prêts à respirer à nouveau. Aussi efficace sur les nez irrités par les mouchoirs, c’est magique selon moi. Depuis quelques années je m’en sers aussi été comme hiver pour hydrater mes lèvres. 2 gros avantages selon moi: l’hydratation se fait en profondeur et pas seulement en surface comme un baume à lèvres classique. La crème tient des heures sur les lèvres, pas de sensation de lèvres sèches 1 heure après être parti de la maison. Au Canada le nom est Cicadermine, toujours par les laboratoires Boiron. Pas évident à trouver en magasin mais les pharmacies peuvent le commander. Vous pouvez utiliser n’importe quelle crème grasse, comme celle utilisée pour hydrater les tatouages par exemple.

 

Vous avez d’autres conseils à nous partager ?

Belle fin de semaine mes petits loups à frange.

 

Ce qui apparaît sur les photos: Carte Valence: Mapiful – Tasse: Indigo – Mala: Mala Prayer – Coque téléphone: Ideal of Sweden – Agenda: Anthropologie – Cadre callygraphie Ose: fait main par Jolies Dates. Bougie, bougie bouddha, cadre Forever and a day, tapis moumoute, lettre M: Homesense.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Le caillou aux hiboux novembre 23, 2017 at 3:24
    Ahahah le vent de la vallée du Rhône on connait chez les Hiboux ! 🙂 Cet article nous donne presque envie de vivre l’hiver canadien et de se rouler dans un plaid et mater des séries pendant des mois ! :p
  • Reply Few Miles Away - Zoé novembre 25, 2017 at 11:37
    Bon courage pour cet hiver copine ! Je suis passée à Montreal en avril j’étais au bout de ma vie, les Montréalais eux étaient en Tshirt « ça va 2 degrés la semaine dernière il faisait -20 ! »
    Si je vivais là-haut je pose direct un congé sans soldes pour l’hiver, un plaid, une boisson chaude et Netflix. Trop frileuse pour endurer ça !
    En tout cas la technique de l’oignon je connais bien : la clim, le fléau de l’Amérique du Nord !
  • Leave a Reply