a-savoir-avant-de-venir-a-toronto

9 choses à savoir avant de venir à Toronto

1 Shares
0
0
1

Quand vous cherchez du contenu en français sur le Canada, vous trouvez principalement des informations sur le Québec. Dès qu’on en cherche sur Toronto c’est un peu plus compliqué. Mais vous êtes au bon endroit. Je suis là pour vous aider ! Et dans cet article je vais vous partager 5 choses à savoir avant de venir à Toronto. Que vous ayez prévu d’y déménager ou de venir en vacances.

Avant d’aller plus loin, n’oubliez pas de me rejoindre sur Instagram et sur Youtube pour plus d’informations sur la vie au Canada.

Pour compléter cet article vous pouvez aussi regarder la vidéo sur le même sujet sur Youtube.

decouvrir-toronto

Toronto est une ville majoritairement anglophone

Même si le Canada a officiellement 2 langues officielles, Toronto n’est clairement pas une ville bilingue. L’Ontario par contre est une province bilingue. Oui je sais. C’est confus. Je vous explique !

Premièrement, vous avez la communication qui vient du fédéral, c’est à dire au niveau national → ils doivent obligatoirement communiquer en anglais et français.

Ensuite, vous avez la communication qui vient du provincial, c’est à dire au niveau de la province. (L’équivalent de la région en France) —> en Ontario, depuis 1986, vous avez la Loi sur les services en français. Cette loi permet d’avoir le droit d’être servi en français dans les 26 zones désignées. C’est pour ça que vous entendrez souvent dans ces organismes là: Hello/Bonjour quand vous arrivez. Pour vous donner l’option de la langue.

Enfin vous avez la communication qui vient de la ville → Et c’est là qu’on arrive sur la partie qui nous intéresse et qui fait partie des choses à savoir avant de venir à Toronto. La communication à Toronto est majoritairement en anglais. Toronto n’est pas considérée comme une ville bilingue. De ce fait, la ville n’a aucune obligation de communiquer dans les 2 langues.

Concrètement ça donne quoi ? Voici quelques exemples. 
  • Les panneaux de signalisation ne sont pas dans les 2 langues comme j’ai pu le voir en Nouvelle-Écosse par exemple. 
  • Les bureaux de Service Canada et Service Ontario proposent des services en français vous aurez souvent une personne qui parle français. N’hésitez pas à demander.
  • Les panneaux historiques: quand ils sont fournis par la ville ils seront seulement disponible en anglais. Alors que lorsqu’ils y sont fournis par le provincial ou fédéral ils sont dans les 2 langues.
  • Une autre exemple: quand vous appelez un service client. Par exemple la banque, service Ontario, Air Canada ou autre. Vous aurez l’option de choisir anglais ou français au début de l’appel. L’attente sur la ligne en français est toujours plus longue mais ça permet d’avoir quelqu’un qui parle sa langue. Et aussi de montrer qu’il y a des français en Ontario. 
  • Dernier exemple: aux caisses des magasins et sur les TPE. Afin de payer vous pouvez choisir anglais ou français.

Le côté positif pour nous francophone c’est qu’ils sont constamment en recherche pour embaucher des francophones. Donc ça crée des opportunités pour nous même si notre anglais est moins bon. Ca a été mon cas et j’en ai déjà parlé sur Youtube quand je vous partageais comment j’ai trouvé mon premier emploi au Canada avec un anglais débutant

a-savoir-avant-de-venir-a-toronto

Toronto est une ville très orientée business

Le prochain point est plutôt simple mais c’est une chose importante à savoir avant de venir à Toronto. Toronto est une ville très business. Les plus grandes entreprises ont leur siège social ici. Les gens sont carriéristes. Ne soyez pas surpris si vous rencontrez des gens qui ont un boulot principal et une activité complémentaire à côté. Une de mes anciennes collègues en marketing, vendait des huiles essentielles à côté. Sans parler de l’aspect financier, c’est une façon aussi d’avoir un projet passion à côté sans la pression qu’on peut avoir en entreprise.

L’adaptation peut être longue / compliquée

La culture est vraiment différente et les codes en amitié et en amour sont très différents. J’en ai parlé à plusieurs reprises. On sous estime beaucoup l’aspect social d’un déménagement à l’étranger. C’est déstabilisant et ça prend du temps à comprendre. J’ai un article pour vous aider à mieux comprendre les différences entre les relations amoureuses Canada vs France.

Ne vous découragez pas et multipliez les occasions de rencontrer des gens pour vous donner les chances de rencontrer les bonnes personnes. N’oubliez pas aussi que c’est peut être la première fois que vous allez devoir vous faire des amis intentionnellement. Jusque là vous aviez rencontré des gens sans même vous en rendre compte. A l’école, aux soirées des copains. Mais si vous voulez savoir comment se faire des amis à l’étranger, je vous conseille cette vidéo.

Dernier point sur l’adaptation. Toronto est une ville avec beaucoup de passages. Beaucoup de gens viennent pour les études, pour une expérience professionnelle, pour ajouter une ligne sur leur CV. Mais il y a aussi beaucoup de gens qui sont là depuis toujours. Ces gens vous apporteront un certain ancrage et stabilité dans votre nouveau pays. Variez les rencontres pour trouver les gens qui vous feront vous sentir à la maison ici.

Toronto ne se résume pas à son centre ville

Oui je sais. C’est drôle à lire de la part de la fille qui vit en plein centre ville de Toronto. Mais croyez moi: il y a tellement plus à explorer à Toronto que son centre ville et ses hautes tours. Bien sûr qu’on veut les voir. C’est ça qu’on a vu à la télé en grandissant, c’est dépaysant. Mais je vous encourage à explorer les différents quartiers pour vraiment vous imprégner de la diversité culturelle qui vit à Toronto. Vous trouverez plein de quartiers avec de fortes identités: Little Italy, Little Portugal, Greektown, Les Beaches etc. N’ayez pas peur de vous éloigner du centre pour explorer.

francais-a-toronto

La multiculturalité

C’est le mot qui revient le plus souvent pour décrire Toronto et c’est vrai. 50% de la population n’est pas née au Canada. Au gré de vos balades dans les rues, vous entendrez parler plusieurs langues. Vous allez rencontrer des gens du monde entier. En plus d’en apprendre sur des pays et des cultures que vous ne connaissez pas, vous allez aussi pouvoir goûter les cuisines du monde. Un vrai régal !

En quelques chiffres clés ça donne quoi ? Toronto a plus de 200 origines ethniques différentes et 140 langues sont parlées au quotidien. Impressionnant non ?

En préparant cet article j’ai trouvé le résultat d’une enquête menée par Statistiques Canada au sujet des langues parlées à Toronto. L’enquête date de 2021, je vous mets le lien ici, c’est très intéressant.

Beaucoup de choses à faire mais il faut chercher

Évidemment dans une ville aussi grande vous y imaginez bien qu’il y a mille choses à faire. J’ai d’ailleurs un article avec plus de 30 activités à faire en hiver à Toronto. Mais soyons honnête, il faut chercher les infos qui ne sont pas toujours super accessibles ou sous notre nez. Mon conseil: rejoignez les groupes FB de vos quartiers, les gens y partagent toujours plein d’infos, suivez les comptes Instagram spécialisés dans les activités et utilisez Tiktok si c’est votre truc. Vous découvriez qu’il y a toujours plein de choses à faire.

to-know-about-toronto

La vie est chère

C’est une réalité. La vie à Toronto est chère. J’ai plusieurs vidéos sur le budget à Toronto sur ma chaîne Youtube. Mais il y a aussi plein de choses gratuites à faire. Par exemple: profiter des parcs, des plages, des patinoires l’hiver, des expos, des festivals, des animations dans la rue. On en revient à mon point précédent: il faut faire pas mal de recherches pour trouver des trucs moins chers à faire. 

Toronto n’a pas tant de neige que ça

Si vous me suivez sur Instagram (si ce n’est pas encore le cas, rejoignez moi on s’amuse bien !), vous connaissez déjà tout de la météo à Toronto. C’est un sujet que je partage souvent parce que c’est une question qui revient souvent. Une chose a absolument savoir avant de venir à Toronto, pour avoir les bonnes affaires: Toronto n’a pas beaucoup de neige l’hiver. Par contre, attention il fait aussi très chaud l’été, et aussi très humide !

J’ai peur de nous porter la poisse et de recevoir des mètres de neige cet hiver. Mais il est vrai que Toronto a beaucoup moins de neige que le Québec par exemple. Donc si vous venez au Canada pour la neige vous risquez d’être déçu à Toronto.

Meilleur moment dans l’année pour visiter Toronto

Pour terminer, une question qui revient souvent, et peut être que c’est un sujet qui mérite son propre article. A quel moment venir à Toronto, voici un résumé en terme de météo:

  • Je vous recommande d’éviter Mars/Avril – pleine transition entre l’hiver et le printemps/été. La neige sera en train de fondre et vous aurez probablement les pieds dans la slush.
  • Mai/Juin – Tempérée
  • Juillet Août Septembre – Chaud
  • Septembre/Octobre – Belle saison + les couleurs d’automne sont magnifiques à Toronto et aux alentours
  • Novembre – premières neiges, en général début novembre. Sauf cette année !
  • Décembre – Un beau Noël blanc comme dans les films, c’est une bonne raison de venir !
  • Janvier / Février – très froid, si vous êtes fans d’activités d’hiver c’est bien, sinon j’éviterai cette période.

 

Et voilà c’est la fin de cet article. J’espère que ça vous aidera à en apprendre plus sur la ville de Toronto où je vis depuis presque 10 ans !

francaise-au-canada

1 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like