L’esprit de Noël

Noël est passé, terminé, jusqu’à l’année prochaine. C’est mon deuxième Noël canadien et je dois dire qu’ici on ne lésine sur la décoration, les magasins rivalisent d’imagination pour leurs vitrines, les chants de Noël passent en boucle du matin au soir (je suis devenue experte de la chanson de Noël ces dernières semaines) et Toronto a même sa propre station de radio spéciale Noël. Oui ici on mange, boit et respire Noël depuis des semaines et on se prend vite au jeu.

table-noel-inspiration

Tout d’abord on peut facilement s’inspirer des sapins qu’on aperçoit sur Pinterest sans se ruiner grâce à Dollorama qui propose des tonnes de déco à petits prix (je tiens à vous prévenir Dollorama c’est un peu l’effet Ikea: j’ai mi que des trucs pas chers dans mon panier et j’en ai quand même pour une blinde), petit conseil quand même: n’attendez pas le dernier moment, ici la décoration de sapins est un sport national et les rayons se vident à une vitesse incroyable. Si vous êtes fans des papiers et sacs cadeaux, cartes, étiquettes et autres papeteries le Canada est fait pour vous. On ne se contente pas d’offrir un beau cadeau, on y met aussi les formes !

christmas-tree-inspiration

Si vous êtes comme moi et vous emballez très vite aux premières notes de n’importe quelle musique qui vous semble sortie d’un film vous adorerez vous balader en ville et entendre les chants de Noël devant les magasins. Mon moment préféré ? Quand je me balade vers Union Station et qu’un musicien joue live à l’angle de Bay et Front, il y est souvent et chaque fois je m’attends à vivre une de ces scènes de films où quelqu’un vient nous surprendre en pleine rue pour nous déclarer sa flamme. Je n’y suis passée que quelques fois je ne désespère pas que cela arrive un jour ^^.

table-noel-inspiration

Puis il y a toutes les fêtes de Noël, boulot, copains. Les cadeaux. Le truc ici c’est Secret Santa: on choisit un budget, on tire au sort quelqu’un et on doit lui faire un cadeau. Parfois on ne connait pas l’identité de la personne seulement son sexe. Autant j’étais emballée par l’idée au départ, cohésion, échange de cadeaux, occasion de réunir l’équipe au boulot par exemple autant après coup je suis plus sceptique. Se forcer à faire des cadeaux très peu pour moi. Et finalement c’est ce qui ressort chaque année: se forcer à faire des cadeaux à cousine Gertrude et tatie Micheline sans en avoir envie. Et ce culte du: toi t’as eu quoi ? Dans ma famille les cadeaux ne sont pas importants surtout depuis que nous sommes tous grands, j’ai essayé pendant de longues années de lutter contre ça en étant la seule à m’accrocher à cette tradition et à faire des cadeaux. Puis finalement j’ai essayé de comprendre pourquoi ils n’attachaient aucune importance aux cadeaux. Et pourquoi moi j’y attachais autant d’importance. J’ai compris que c’était la société qui me rendait mal à l’aise si je n’avais pas de cadeaux à exhiber comme tout le monde. Ce qui me gênait c’était de dire que je n’avais pas eu tous les derniers trucs tendances et un sapin qui croulait sous le papier cadeau. Puis je me suis recentrée sur l’essentiel, j’ai appris à apprécier ce temps précieux que je passais à table avec des plats plus délicieux les uns que les autres que mon père ou mon grand père cuisinaient avec tout l’amour du monde. Un moment où le temps s’arrête et où nous créons ensemble des souvenirs que nous raconterons pendant des années. Ce moment où l’espace d’une soirée nous retrouvons tous la complicité d’enfants avec nos frères et sœurs. Où nous profitons d’être ensemble c’est tout.

cheminee-flute-champagne

Sur les 7 dernières années, Noël a beaucoup changé pour moi, je suis passée de la personne qui adorait Noël à celle qui détestait cette période pour des raisons familiales à celle qui était loin des siens puis finalement de retour pour repartir. Bref je ne vais pas vous faire chialer, c’est Noël on devrait tous être happy, qu’on soit en famille, qu’on soit loin, qu’il nous manque quelqu’un autour de la table il faut profiter du moment présent avec ceux qui sont là. C’est loin d’être facile mais je vous promets ca vaut le coup d’essayer. J’ai passé un très joli Noël entourée de belles personnes qui ne remplaceront pas ma famille mais qui pour quelques heures m’ont fait revivre la magie de Noël avec un bon repas, nos traditions, nos rires et surtout plein d’amour.

A l’année prochaine Noël.

Au fait la vidéo FAQ est en ligne: http://bit.ly/2zecrOn

Photo du dîner de Noël entre copines quelques jours avec Noël. Pour info: saumon: Loblaws, foie gras: Chabichou.

sapin-blanc-idees

saumon-foie-gras-toronto

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *