Carnet de Voyages Fashion Toronto

Graffiti Alley

avril 25, 2017

A Toronto le street-art est omni-présent, levez le regard, ouvrez les yeux, promenez vous. Des murs entiers recouverts aux mots affichés en haut d’un bâtiment, des plus simples aux plus surprenants, des plus foncés aux plus colorés le street art fait partie de la culture de Toronto. A tel point que la ville a mi en place un programme pour protéger les plus belles œuvres, elle propose même une carte des œuvres recensées.  Longtemps considéré comme du vandalisme le street-art est de plus en plus reconnu comme de l’art, de l’art souvent éphémère mais de l’art quand même. Destination Graffiti Alley pour ce look !

graffiti alley

Et quelle bonne idée de se rendre à Graffiti Alley un dimanche ensoleillé ! Nous n’étions pas les seules à avoir eu l’idée. C’est un lieu très connu des fans de street-art, elle est surnommée Graffiti Alley c’est dire (même Google l’a ajouté à sa carte ^^) personne n’utilise son nom original: Rush Lane, pour la trouver: Queen Street West et Portland (il y a plusieurs façons de s’y rendre je vous donne la plus proche de chez moi). Pour en savoir plus et vous faire guider il existe des visites avec Tour Guide pas encore testées mais j’ai lu de bons retours !

Après un peu d’infos sur la vie urbaine de Toronto concentrons nous sur ce look qui se marie à merveille avec les couleurs des murs ! J’ai cherché cette veste pendant à peu près 8000 ans en allant régulièrement faire un tour dans ma friperie préférée à Toronto: The Black Market. Tout est à 10$ plutôt simple comme concept. Dans mon idée de base c’était une veste manches longues et seulement des clous dans le dos. Finalement j’ai trouvé 2 vestes en jeans Levi’s sans manches en taille XL. Oui toujours plus grand, c’est mon sens du partage et de la générosité on peut y rentrer à plusieurs ! Et puis j’y suis super à l’aise croyez moi !

Après avoir accroché un million d’épingles à mon tableau : VESTES CUSTOMISÉES sur Pinterest et avoir dévalisé Michaels (le cousin canadien de Cultura)(En 4 fois bien-sur parce que j’oubliais toujours un élément essentiel mais qui ne semblait pas essentiel la fois d’avant.. Bref) je me suis finalement jetée à l’eau et j’ai laissé éclater ma créativité aux yeux de tous. Comme je le disais sur Snapchat on se sent bien plus proche de son pays une fois qu’on l’a quitté, c’est un constat. J’ai maintenant une veste en jeans plutôt canon, généreuse et qui affiche clairement mes origines: MADE IN FRANCE !

Un tee-shirt effet vintage mais qui ne l’ai pas du tout puisqu’il est sorti d’une boutique Abercrombie & Fitch direction mon dressing il y a 10 jours. Mais je l’aime beaucoup. Un jeans vu déjà sur un de mes looks new yorkais il vient du Forever21 de Times Square (juste une occasion de placer que j’étais à New York le mois dernier pour ceux qui l’auraient oublié c’est tout ! ). Et mes chaussures. Je ne sais pas si on parle de l’amour que je ressens pour ces chaussures. C’est une folie je trouve qu’elles habillent une tenue juste par leur présence (et là dans ma tête je pense: par leur présence même si c’est seulement à cote de la tenue, bref une blague un peu pourrie mais j’en suis morte de rire, ça compte non ?). En plus elles ont déjà un effet vieilli/abîmé sur le devant qui m’évitera de monter sur les meubles/chaises/autres quand quelqu’un s’approche trop proche de mes pieds (Le genre de choses que tu expériences souvent dans les établissements de nuit). Je continue à les chercher sur le net pour essayer de vous partager le lien.

Je vous laisse les restes des photos du look qui d’ailleurs était le look que je portais pour la dernière soirée de la Fashion Art Toronto, retrouvez mon avis et les photos ici.

Je vous embrasse bien fort mes petits loups à frange.

Shop ce look

Chapeau: Pimkie – Tee shirt: Abercrombie & Fitch – Veste: Levi’s – Jeans: Forever 21 – Chaussures: Steve Madden – Montre: Daniel Wellington

Pictures: Genta 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply