MUD Hero Toronto 2015

Cet hiver j’ai décidé de me mettre au sport (soyons honnête pour s’y remettre il aurait fallu que je commence un jour), j’avais besoin de challenge et d’un but pour m’entraîner, j’avais l’idée de m’inscrire à une course puis Alexane ( 4Run6Jumpstreet) a partagé dans la communauté française un évènement: le MUD HERO (suivant les pays le nom peut changer mais l’idée générale reste la même).

mud-hero-toronto-2015

Mais le MUD HERO c’est quoi ?

Un parcours de 6 kilomètres, 22 obstacles et surtout le plus drôle: de la boue. Sur 2 journées, des départs toutes les 15 minutes, 6630 participants dont 4085 femmes et 2545 hommes.

Après avoir regardé plusieurs vidéos sur Youtube (dont celle ci que j’ai dû montrer un demi million de fois autour de moi) je suis décidée: le MUD HERO Toronto 2015 se fera avec moi.

Les semaines passent, l’équipe se forme et le jour J arrive ! Nous voilà 6 français, prêts à affronter la boue canadienne et surtout à s’éclater.

Nous nous retrouvons à 10h à Ontario Place (un ancien parc d’attraction désaffecté, le même lieu que le Dîner en Blanc en septembre), récupération des maillots, des tentes sont prévues pour se changer, le soleil est là mais la chaleur se fait timide. On attend les garçons 45 minutes parce que mesdemoiselles sont en retard 😉 (oui c’était utile de le préciser).

mud-hero-toronto-2015 avant la course

Tout est prévu, une tente pour laisser les sacs,  des photographes prennent des photos souvenir devant le grand logo Mud Hero gonflable. A 11h15 nous sommes sur la ligne de départ à 15 minutes du lancement de notre vague. On peut reconnaître les novices des coureurs confirmés qui sont très bien équipés, certains ont les coudes protégés, d’autres les genoux, certains ont une GoPro vissée sur la tête. L’excitation commence à monter, le DJ chauffe l’ambiance, tout le monde s’étire, et là tu te demandes : mais qu’est ce qu’on fout là?

Oui parce faut pas croire t’as quand même une minute de lucidité ou tu réalises que tu es en train d’aller volontairement te jeter dans la boue.

3 … 2 … 1 …. Gooooooo.

Le premier kilomètre ne présente pas de difficulté, course au bord du lac (ou l’eau est d’ailleurs étonnamment claire pour le lac Ontario) on passe au travers des anciennes attractions, les choses commencent à se compliquer sauter d’un mur, ramper sous un passage étroit, escalader, redescendre, escalader un mur de corde et redescendre .. ah pardon se jeter dans un toboggan d’eau super raide (regardez les vidéos si vous pensez que j’exagère …).

Les obstacles s’enchaînent: escalader par dessus des palissades en bois, escalader et traverser des cordages, et finalement la boue tant attendue: traverser une piscine de boue, entendre des éclats de rire de partout, des encouragements autour c’était super.

Tous nos muscles sont sollicités, certains dont nous ne nous soupçonnions même pas l’existence !

Le dernier kilomètre nous propose de ramper à l’intérieur d’un tuyau (si vous trouvez un bout de cuisse merci de me la rendre), une épreuve d’équilibre et la ligne d’arrivée se profile à l’horizon, encore 2  obstacles et nous voilà enfin accueillis par les bénévoles qui nous posent la médaille autour du cou tels de grands athlètes ayant fini une compétition incroyable ! Effectivement à la fin on se sent comme un héro, parce que oui on s’est dépassé et on l’a fait !

mud-hero-toronto-2015 après la course

Nous avons fini la course en 1h10, en prenant notre temps, en s’amusant vraiment, en posant devant les photographes comme on peut facilement le deviner en voyant les photos. En ayant notre super équipe de mecs qui nous a attendu et plus qu’encouragé ! Je finis 4390 sur 7691 au classement général, 2408 sur 4711 pour les femmes et 607 sur 1069 au classement de ma catégorie 25-29 ans. Pour une première c’est pas trop mal ! Pour information le plus rapide à boucler le parcours en 23 minutes.. pas de commentaire.

Les vidéos sont celles d’autres participants trouvées sur YouTube.

Mon avis ? Une course à faire entre potes, sans compétition, pour s’amuser, la course est assez intense pour nous pousser à nous dépasser mais encore assez accessible pour qu’on puisse s’amuser. Une occasion de se dépasser, de sortir de sa zone de confort et de se prouver qu’on est aussi capable de le faire !

Ps: on est vendredi je commence juste à ne plus avoir de douleurs aux cuisses 😉

Et vous vous avez déjà testé ? Vous en avez l’intention ?

A.

mud-hero-toronto-2015-officiel

toronto-mud-hero2015

toronto-mud-hero2015

toronto-mud-hero-2015

toronto-mud-hero-2015

toronto-mud-hero-2015

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *