Fashion Week Spring Summer 2015. Toronto.

La Fashion Week est le sujet incontournable de toutes les fashionistas. Que vous ayez la chance d’y assister ou pas vous la suivez. Vous vous tenez au courant. Vous scrutez les photos. Vous déchiffrez les tendances. Vous commentez. Deux fois par an les 4 plus importantes villes de la mode, New York, Londres, Milan et Paris, toujours dans cet ordre là, vivent au rythme de la Fashion Week, les show rivalisent de créativités, les visiteurs sortent leurs plus belles tenues. Les plus grands noms de la planète Mode se rencontrent: Anna Wintour, Anna Dello Russo, Christian Louboutin, Marc Jacobs, croisent les peoples: Alicia Keys, Sarah Jessica Parker, Catherine Deneuve. Ce ne sont pas les seules villes à avoir leur Fashion Week mais se sont les plus célèbres et plus influentes.

C’est à Eleanor Lambert, alors publicitaire très réputée dans le milieu de la Mode, que nous devons la Fashion Week. Dans les années 40 elle crée la « Press Week » à New York, pour attirer l’attention loin de la mode française inaccessible en raison de la Seconde Guerre Mondiale. En 1973 la Chambre Syndicale du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, qui encore aujourd’hui gère la Fashion Week de Paris, reprend le principe et lance officiellement la Fashion Week, Milan lui emboîtera le pas en 1979 grâce à la Camera Nazionale della Moda Italiana suivi de New York grâce au Conseil des créateurs de mode américains et Londres en 1993 par le British Fashion Council.

canada-fashion-week-toronto

Ici l’image des français pourrait se résumer en 2 mots: mode et cuisine ! Quand je suis arrivée à Toronto quelqu’un m’a dit:  » Mais vous les français même pour sortir vos poubelles vous êtes sur votre 31 .. ». Évidemment sur le moment j’ai rigolé .. Puis j’ai observé. J’ai travaillé 3 mois dans un magasin de fringues. Le rapport aux vêtements est différent. Bien sûr il ne faut pas faire de généralités: tous les français n’aiment pas s’habiller et tous les canadiens ne privilégient pas le confort à l’esthétique. La différence est d’autant plus notable pour notre chère gente masculine, qui de mon avis est plus attentionnée envers elle même en Europe en général: nos européens savent ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent, ce qui leur va et surtout ils aiment prendre soin d’eux. Au point même que j’ai entendu plus d’une fois de la part des canadiens qu’ils étaient trop efféminés, trop précieux.

C’est étonnant comme d’un pays à un autre la perception d’une action aussi simple que s’habiller peut changer du tout au tout.

madame-moje-toronto

Pour en revenir à notre soirée nous avons assisté à un défilé de Madame Moje, styliste venant de Vancouver sur un air de La Madrague de Brigitte Bardot et de la version anglaise de Sea, Sex and Sun de Gainsbourg. Ambiance française au rendez vous.

Pour une première c’était super, on a gagné des bons d’achats, des produits, posé pour des photos, on a vu des gens très très bien habillés ! Nous ne connaissions pas la créatrice mais ses robes étaient très colorées, travaillées et mises en valeur avec de très beaux modèles.

fashion-week-toronto2014

fashion-week-toronto2014

fashion-week-toronto

On s’amuse chez Pandora 🙂

Fashion week rendez vous dans 6 mois !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *