Canada Carnet de Voyages Toronto Vie d'expat

Les 10 vérités sur l’expatriation

juillet 9, 2017

Ce titre ressemble aux très/trop nombreux tops qu’on trouve tous régulièrement dans notre fil d’actualité Facebook. Mais c’est parce qu’aujourd’hui on va parler d’un sujet qui fâche (oui la vérité souvent ça fâche). C’est possible qu’à la fin de l’article vous soyez déçus, que j’ai brisé vos rêves ou pire que vous me détestiez (genre c’est pire que de briser vos rêves ^^). Je ne sais pas si c’est le soleil, le reportage diffusé dernièrement sur M6 (décidément !) ou les conversations que je peux avoir autour de moi mais j’ai envie de vous parler de la réalité de l’immigration. Les galères, les concessions, les remises en questions. On sort de la jolie photo Instagram et on part explorer l’immigration pour de vrai !

Cet article peut s’adresser de manière à l’expatriation même si certains points sont plus spécifiques aux personnes en PVT.

expatriation-verite

Vérité #1:

Où que vous déménagiez personne ne vous attend. Vous pouvez être le meilleur coupeur de fleurs catégorie ciseaux à ongles en France ici personne n’a attendu votre arrivée pour vivre. Vous n’êtes pas en terrain conquis, vous êtes le nouveau (nouvelle ça fonctionne aussi), vous n’êtes personne (pas encore, ça peut venir!) et vous avez décidé de venir par vous même.

Vérité #2:

Une vérité simple, du genre basique mais qui pourtant mérite d’être répétée (vous pouvez faire passer le mot autour de  vous c’est toujours un plus). Vous êtes le nouveau mais surtout vous n’êtes pas chez vous ! (Du moins pas encore !) La culture est différente dans son ensemble, de la nourriture, aux relations humaines, aux relations au travail, des impôts aux forfaits de téléphone en passant par les CV. C’est une nouvelle façon de vivre, à vous de vous adapter, rappelez vous la vérité #1: vous êtes le nouveau, vous êtes venu par vous même. N’attendez pas de votre pays d’accueil de se plier à vos habitudes, votre « normal » et votre culture (sauf si vous leur faites des crêpes, tout le monde s’adapte facilement aux crêpes ^^). Cherchez à comprendre le nouveau monde qui vous entoure et explorez le au lieu de tout comparer à votre pays d’origine ou pire de dire que bah c’était mieux chez vous (demandez à votre copine si elle aime que vous la compariez sans cesse à votre ex ? Ok on connait tous la réponse).

expatriation-canada

Vérité #3

Professionnellement un déménagement à l’étranger implique dans 99% des cas un changement de job ou un job sous qualifié, du moins au début. C’est le moment où je brise vos rêves. C’est un point qui me tient vraiment à cœur. Votre expérience en France n’a aucune valeur ici, partez du principe que vous repartez à zéro. Suivant les pays d’accueil votre entreprise très connue en France ne voudra rien dire pour eux ou votre poste n’aura peut être pas d’équivalence ici. Particulièrement pour le Canada: vous devez avoir une première expérience canadienne pour faire vos preuves. Vous devez montrer que vous êtes dignes de confiance. Est ce que vous laissez votre nouveau banquier gérer vos placements sans le tester sur quelques éléments d’abord ? Ceci ne remet pourtant pas en cause ses compétences, c’est seulement une étape dans la construction de votre relation de confiance. Encore une fois personne ne vous attend. Trouvez un premier job même sous qualifié ça s’explique toujours mieux en entretien qu’un trou de 4 mois dans le CV parce qu’on ne trouvait pas d’emploi dans un pays au taux de chômage plutôt bas et aux 1001 commerces qui cherchent toujours des vendeurs ou serveurs. Rappelez vous le travail c’est la santé et surtout le travail attire le travail !

Vérité #4:

Une expatriation c’est très personnelle, on se retrouve souvent face à soi même avec pour seule personne de confiance soi même. On développe une relation très forte avec soi même, on ne peut compter que sur soi même. C’est important de se souvenir de ce point lorsque vous vous préparez à partir, vous ne pouvez pas attendre des autres qu’ils vous prennent en charge. On se renseigne un minimum. Quelques pistes ? Le décalage horaire, les conditions de location, les prises électriques, les banques, le téléphone … ETC ! L’immigration est un choix personnel il ne devrait pas impliquer la dépendance à d’autres personnes. C’est le moment ou jamais pour devenir adulte si vous hésitiez encore ! Je suis cool je vais partager un super conseil … allez même plusieurs (ma générosité me perdra ! ). Si tu pars vivre à l’étranger Google is gonna be your bestfriend !! Et oui sans blague demande lui il devrait te donner un coup de patte et t’envoyer vers des sites plein de réponses (On bosse pas sur notre référencement pour rien merdeee hein ^^),  dans les groupes Facebook utilise la fonction recherche (ils ont même pensé à mettre une loupe à côté pour t’aiguiller ! Sympa chez Facebook), fonce sur PVTistes.net qui détient 90% des réponses que tu cherches, sois sympa prends 2 minutes ils ont aussi mi une loupe dans la barre de recherches pour t’aider (Facebook leur aurait piqué l’idée à ce qu’on dit). Plein de petites mains ont passé des heures à te préparer des dossiers hyper détaillés lis les et cries au secours si vraiment tu ne trouves pas ta réponse. En gros sois dégourdi et n’attends pas des autres de faire les choses auxquelles nous avons tous été confrontées. Entraide et conseils avec plaisir, assistanat non merci !

building-toronto-pvt

Vérité #5

Ne vous croyez pas plus malin que les autres en essayant de gruger le système. Ne prenant pas de risques inutiles en rentrant dans un pays sans visa de travail en ayant l’intention de travailler illégalement. Ne pensez pas être LA personne qui fera la différence, les lois de l’immigration sont strictes. Alors on redescend de son cheval blanc, on retire sa cape et on accepte le fait qu’il y a des lois et règles à respecter. On ne vous dit pas que vous ne rentrerez pas on vous dit seulement de faire la queue.

Vérité #6

La vie que je partage aujourd’hui sur les réseaux sociaux n’est pas la vie d’un nouvel arrivant. N’imaginez pas avoir la vie de quelqu’un qui est là depuis un an et demi en 2 mois ! Chaque histoire est différente, nous n’avons pas les mêmes priorités ni les mêmes attentes. Vous ne pouvez pas arriver avec 3500 euros sur votre compte, sans job et espérer vivre dans un super condo (quoi tu ne sais pas ce qu’est un condo, relis mon guide du nouvel arrivant à Toronto) en plein centre de Toronto seul. Laissez le temps au temps, Rome ne s’est pas construite en un jour (enfin faut se bouger le popotin aussi, le temps est sympa mais il ne fait pas tout).

blog-francais-toronto

Vérité #7

Soyez prêts à changer. Une évidence quand on quitte tout ce qu’on a toujours connu dans son pays pour un autre continent ? Et bien pas tant que ca apparemment. Je suis toujours surprise par les attentes que les gens peuvent exprimer: ils veulent retrouver exactement le même train de vie qu’ils avaient en France mais attention spoiler … votre vie en France est par définition en France, votre vie dans votre nouvelle vie sera forcément différente. Cessez de comparer ou de chercher un copier-coller et partez plutôt à la recherche de ce qui va vous faire kiffer maintenant ici ! Soyez ouverts, curieux, gourmands de découvertes, faites des erreurs, réessayez encore de manière différente et imprégnez vous de la culture.

Vérité #8

On s’intègre !! On cherche à rencontrer des locaux, évidemment l’humain se laissera souvent guider par la facilité en se rapprochant de ce qu’il connait: les autres francais. Bien-sûr que c’est génial d’avoir des amis francais ici, j’en ai je les aime beaucoup mais je suis ravie de compter parmi mes meilleurs amis aussi des canadiens. Comment voulez vous découvrir la culture canadienne (ou autres) en restant dans votre bulle francaise ? Ca n’a aucun sens pour moi. Sans parler de votre niveau d’anglais qui ne décollera pas tellement (Si vous êtes venus pour ca). Intéressez vous et surtout .. please surtout ne critiquez pas ce qui est différent, cherchez plutôt à comprendre pourquoi c’est différent ! Open mind !!! Esprit ouvert !!

blog-pvt-canada

Vérité #9:

L’expatriation est dans tous les cas une aventure de ouf, qu’elle soit temporaire ou permanente, vivez la à fond, profitez c’est peut  être l’unique chance de votre vie. Ça va être fou !

Vérité #10:

L’expatriation ce n’est pas pour tout le monde, le pays que vous avez choisi ne vous emballe peut être pas, la ville où vous avez emménagé ne vous plait peut être pas. Changez, bougez, vous l’avez fait une fois qu’est qui vous retient ? Vous avez envie de rentrer ? Rentrez ! Personne ne devrait se sentir bloqué dans une aventure qui devrait être une des plus extraordinaires de sa vie !

 

Quelque chose à rajouter ? Des questions ? Les commentaires sont là pour ca 😉

Love love mes petits loups à frange.

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Salomé juillet 9, 2017 at 4:49
    Hello! Super article; je suis assez d’accord après avoir passé plus de deux ans ici. Mais vivre dans un super condo dès le début c’est possible avec 3500 euros de coté, (en coloc bien sur) c’était mon cas quand je suis arrivée!

    Bisous!

  • Reply Few Miles Away - Zoé juillet 14, 2017 at 9:19
    Très bon article, c’est bien de dire montrer aux gens ce que c’est que l’expatriation. L’expatriation c’est aussi beaucoup de boulot, c’est pas tous les jours la même vie que sur Instagram, il faut être motivé. Comme tu dis, personne ne vous attend et il va falloir s’imposer dans le monde professionnel, et s’intégrer pour avoir une vie sociale. Sinon vous risquez de vous sentir bien seuls et loin de tout…
    Bon pour la vérité numéro 10 je serais un peu plus mitigée, parfois la décision de rentrer ou non ne peut pas se prendre à la légère, il y a son emploi, celui de son conjoint, besoin d’une décision commune et d’un projet de retour. Mais bon si c’es la déprime totale alors oui, autant rentrer !
  • Leave a Reply