Carnet de Voyages Drôme/Ardèche

Visite ardéchoise.

août 13, 2015

Tout le monde connaît l’Ardèche, au moins pour la célèbre crème de Marron Clément Faugier (rappelez vous j’en avais même trouvé à Toronto). Qu’on se moque du fait que Privas soit la seule préfecture sans gare routière en France ou du côté très « tranquille » de notre département: ça n’empêche que l’été les touristes affluent par milliers (oui les voitures aux plaques jaunes qui roulent tout doucement entre autres, pour ne citer qu’elles 😉 ) et que les amoureux de notre belle Ardèche ne se comptent pas.

Après l’article paru dans le Dauphiné Libéré en juillet j’ai été contacté par l’Office de Tourisme du Rhône aux Gorges de l’Ardèche pour me parler de Carlita Letsgo. Si vous suivez mon Facebook / Instagram attentivement vous n’avez pas pu louper son tailleur rose flash et sa coupe rétro !

Il m’a suffit de 5 minutes au téléphone pour accepter l’invitation de l’équipe de l’Office de Tourisme, j’ai été séduite immédiatement par son côté décalé. C’est donc la semaine passée après avoir mangé un bout au Clos des Oliviers (à tester: leur macaron à la crème de marron!) sur la place principale de Bourg Saint Andéol avec l’adorable Flavia de l’Office et ma petite soeur que nous rencontrons Carlita .. Le phénomène Carlita..

Carlita Letsgo est une guide conférencière un peu différente de la guide des visites forcées par les parents / professeurs / animateurs de centre aéré (rayez la mention inutile) qui nous a traumatisé pendant notre enfance. Déjà elle porte du rose. Oui de la tête aux pieds. Puis elle est drôle, je vous ai dis qu’elle n’avait rien d’une guide traditionnelle. Elle connaît son territoire sur le bout de doigts, mais aussi des détails croustillants qui nous font plonger dans le Closer du 18ème siècle (Jean Jacques Rousseau aurait eu une aventure avec Madame de Larnage de 20 ans son aîné, être toujours un scoop 2 siècles plus tard excusez moi mais les Beyonce, Kim et compagnie peuvent aller se rhabiller.)

Depuis le début de l’été le personnage fait parler d’elle, près d’une cinquantaine de personnes sont là à 21h pour attendre le début de la visite, des locaux, des touristes, des nouveaux, des habitués, du plus petit au plus grand personne ne résiste au charme de Carlita !

La voilà qui arrive sur un scooter rose .. Chut la visite commence.

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

En traversant Bourg Saint Andéol pour rejoindre notre premier stop Carlita est saluée par les habitués du quartier, une vraie star vous dis je! Nous entrons dans un sublime hôtel particulier du 18ème siècle restauré entre 2004 et 2011 par Patric Brunner qui aujourd’hui accueille des vacanciers venus du monde entier.

Hôtel Côté Cour: 23, rue Poterne – 07700 Bourg-Saint-Andéol – +33 (0)4 75 91 02 18. Site Web.

Et pendant que je pose fièrement sur ses jolies marches Valérie et Mireille nous transportent avec un air de flûte traversière et de violon. Parce que cela fait aussi partie du charme de ses visites: Carlita y invite ses amis artistes à nous retrouver pendant la balade.

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

En allant en direction de notre deuxième point de rendez vous nous profitons de passer devant l’église pour admirer son architecture romane.

visite-sud-ardeche

Nous nous retrouvons dans une cour pleine de charme (plein de charme mais sans assez de lumière pour l’appareil photo..): des galets au sol, des chaises et tables à disposition des invités, et un arbre majestueux qui trône au milieu. Et sur cette arbre une dame est perchée. Oui perchée en hauteur, comme un oiseau. Elle a dans les mains un instrument que je n’ai jamais vu mais dont j’adore la mélodie. Elle nous raconte une belle histoire sur la naissance de la lune, du soleil et des étoiles. Les petits et grands sont bouches bées. C’est les yeux plein d’étoiles que nous laissons madame la conteuse sur son arbre perchée.

C’est parti pour le dernier arrêt, en passant par la rue Baleine nous retrouvons nos deux musiciennes qui maîtrisent à merveille les musiques de la renaissance. Pendant toute la visite Carlita partage avec nous ce que ces rues ont connu bien avant que nous soyons en âge de les fouler.

visite-sud-ardeche

Nous baladons depuis une heure et demie la fin approche. La fin se passe dans une chapelle où nous retrouvons notre conteuse, une fois de plus elle nous transporte avec ses fables ..

bourg-saint-andeol-ardeche

 Nous repartons en direction de l’Office de Tourisme, Bourg Saint Andéol nous souhaite une bonne nuit et nous dit à bientôt pour de nouvelles aventures !

Mais bavarde comme je suis vous vous doutez que je ne me suis pas arrêtée là. J’ai papoté et papoté avec notre guide pleine d’humour. Comment devient-on Carlita ? Après 13 ans dans la peau d’une guide classique Carole est devenue Carlita pour comme elle le dit: « dépoussiérer le patrimoine », après 5 visites on peut dire que sa mission est plus que réussie !

Si vous avez l’occasion de passer par le Sud de l’Ardèche ne manquez pas la visite !

D’ailleurs ne loupez pas la White Night à Saint Just dimanche 16 août et l’appel de Carlita pour trouver un canöe rose et des beaux pagayeurs bien musclés.

Toutes les infos pour les prochaines visites:  page Facebook de Carlita

Toutes les infos sur les autres visites (la prochaine que j’aimerai faire c’est bien-sûr la célèbre Grotte Chauvet) et évènements: Site internet

Et mon conseil si vous êtes dans le coin et que vous cherchez un camping avec des gens plus qu’adorables ? Le Camping des Ponts de Saint Just d’Ardèche, leur site internet et leur Facebook, vous pouvez appeler de ma part 😉

Crédit Photo: Laura Camille Moulin. Tous droits réservés. Merci de ne pas les utiliser sans autorisation.

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

visite-sud-ardeche

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply